Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Des alertes, des courses folles aux abris, et des explosions au milieu de la nuit - c'est une partie seulement des choses avec lesquels les nouveaux immigrants en Israel doivent faire face apres avoir choisi de faire l'Alyah dans une ville sous les bombes. 

   null

 

Des alertes, des courses folles aux abris et des bruits repetes d'explosions - ce sont des choses trop familieres aux habitants du sud d'Israel, mais pour ceux qui viennent tout juste de faire leur Alyah, cette "routine" represente une nouvelle realite effrayante et incomprehensible .

 

Daniel Dahan, 48 ans, et sa femme Caroline, 41 ans, on fait leur Alyah du Canada la semaine derniere avec leur 3 enfants, tous de jeunes adolescents, et se sont etablis a Ashdod. Lors de leur premiere nuit dans leur nouvelle ville ils ont fait connaissance avec le bruit assourdissant des sirenes les informant qu'un missile venait d'etre tirer de Gaza. Leur experience de l'Alyah venait de prendre un virage inattendu.

 

Daniel and Caroline Dahan: 'Israel is home'

Daniel et Caroline Dahan "Israel est notre maison"

 

 Leur decision de venir s'installer en Israel a ete plannifiee depuis plusieurs annees, tout a ete pense : travail, maison, amis ainsi que les ecoles pour les enfants. Il n'avait jamais imagine qu'ils devraient courir avec leurs enfants dans les cages d'escaliers pour trouver un abri, dit il, "c'etait assez effrayant et les enfants pleuraient".

 

Apres la brutale attaque terroriste de jeudi, Dudu, un ancien habitant d'Ashdod, a explique a Daniel quoi faire quand la sirene retentie. Pour autant, selon Daniel, rien ne vous prepare a ce que vous ressentez quand la sirene commence a sonner au milieu de la nuit.

 

En depit de leurs craintes et de leurs preoccupations la famille declare qu'elle ne permettra pas aux missiles et aux terroristes de changer leurs plans d'installation en Israel. Ils sont venus en Israel avec une grande passion et ils sont toujours persuades que c'est en Israel qu'ils doivent vivre.

 

"Vous vous sentez instantatenement israeliens"

 

 La jeune Michal, agee de 14 ans, est moins enthousiaste, surtout depuis que l'interview a ete interrompue par une autre alerte a Ashdod. Elle dit qu'elle ne comprend pas pourquoi des missiles sont tires sur Ashdod, ajoutant que cela avait un effet paralysant sur elle. "J'ai dit a mon pere que je voulait rentrer a Montreal".

 

 Les parents de Boaz Yeari, age de 18 ans, ont quitte Israel avant sa naissance. Revenu seul en Israel la semaine derniere, il reside maintenant au Kibboutz Saad situe a proximite de la bande de Gaza, et attend son enrolement dans Tsahal dans le cadre du projet "Tsabar", un projet commun entre le Ministere de l'Integration et le mouvement des scouts.

Boaz Yeari

 

"Je peux voir Gaza de ma fenetre. Il y a une alerte au moins une fois par jour et on peut voir et entendre nos avions attaquer Gaza", note Boaz. "C'est un drole de sentiment mais ca vous fait vous sentir instantanement israelien", ajoute t'il.

 

 "Vous sentez la peur mais quand je vois que tout le monde au Kibboutz est tellement habitue et calme, ca aide et je sent que je vais m'y habituer aussi".

 

Le Ministere de l'Integration avec a sa tete la Ministre Sofa Landver et son Directeur General Dimitry Apartsev ont effectue une visite dans le sud pour faire un point sur la situation des nouveaux immigrants. En outre, le Ministre les a informe qu'une ligne telephonique ainsi qu'un site internet en plusieurs langues avaient ete mis en place pour aide les Olims avec la situation securitaire actuelle.

 

Traduit de l'anglais par David Goldstein a partir de http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4112288,00.html

Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :