Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'antisemitisme en Ukraine a deja depasse le stade des slogans, et pour l'heure la communaute juive decrit une ambiance de veritable peur suite a une serie d'incidents antisemites qui se sont deroules la semaine derniere. La communaute exige la securite aupres des autorites de l'Etat. "Nous allons avoir besoin d'etre beaucoup plus vigilants. Apparemment la situation ne fait qu'empirer".

 

 

Augmentation des actes antisemites en Ukraine : une nouvelle attaque sur fond d'antisemitisme, cette fois en plein shabbat. Dov Ba'ar Glickman, age de 30 ans et membre de la communaute juive, etait en route vers son domicile pendant la nuit de shabbat quand il a ete attaque par trois jeunes . Apres etre tombe, il a ete poignarde trois fois, et seuls ses cris ont reussi a faire fuir ses agresseurs.

 

Le jeune homme en sang, qui avait mange le repas de shabbat a la yeshiva 'Oreaah Haim' situee dans le quartier de Podol a Kiev, en Ukraine, a reussi a se rendre en titubant jusqu'au batiment de la synagogue centrale, ou se trouve la yeshiva et s'est effondre dans le mikve - et la-bas il a recu les premiers secours. Le gardien de la synagogue a alerte les secours puis a ete transfere a l'hopital. Le responsables des services de secours a raconte que la victime a perdu beaucoup de sang apres avoir ete atteint a une artere principale, puis a perdu conscience. Il a du etre opere, son etat est qualifie de serieux.

 

דידה בשארית כוחותיו לבניין בית הכנסת, והתמוטט במקווה המקומי (צילום: הצלה אוקראינה)

 

"Ce qui fait peur, c'est qu'ils sont arrives en voiture, et qu'ils avaient l'air organises", a declare Cohen, qui a declare que toute la communaute est sous le choc. "Nous allons devoir etre beaucoup plus vigilants, ne pas laisser les enfants sortir seuls, faire attention a ne pas etre suivis".

 

Deuxieme attaque, dans la meme zone, avec la meme methode

 

Cette attaque qui a eu lieu pendant shabbat a aggrave le sentiment de persecution ressenti par la communaute juive locale, apres que cette semaine, un professeur juif-israelien ait ete attaque a l'entree du batiment ou il habite, et selon les habitants locaux : dans la meme zone et avec la meme methode, un incident ayant ete qualifie de clairement antisemite.

 

Cette augmentation des actes antisemites n'est pas un hasard, est convaincu Cohen, meme si au sein de la communaute on ne sait pas s'il s'agit d'un gang qui agit avec des buts antisemites, ou d'une succession d'incidents isoles. Ce qui est clair pour Cohen et ses amis c'est que les manifestations contre le pouvoir ukrainien, qui touche au nationalisme, sont sans aucun doute en lien avec la derniere augmentation de l'antisemitisme.

 

 

"Il y avait une mare de sang", raconte le rav Benyamin Gutfarb du centre d'etudes juives locales. "La communaute juive est paniquee, et pendant tout le shabbat, il y a eu des discussions pour savoir comment prendre en compte les incidents qui reviennent semaine apres semaine, au meme endroit et de la meme maniere. Apparemment, la situation ne fait que s'aggraver".

 

Un jeune qui suivait une autre religieux a ete arrete

 

Cohen et Gutfarb ont ajoute que l'apres-midi de ce meme jour (shabbat) plusieurs membres de la communaute juive ont repere un jeune qui suivait un des etudiants de la yeshiva qui se rendait a la priere de minha, "et qui notait le nom de toutes les rues qu'il empruntait", a raconte Gutfarb. Ils l'ont attrape, l'ont amene jusqu'a la synagogue et ont appele la police. "Ils lui ont demande pourquoi il suivait un des etudiants, et des qu'il a commence a begayer, il nous ait apparu evident qu'il y avait quelque chose d'anormal avec lui".

 

"Dans sa poche a ete trouve un cahier avec la liste des rues qui sont proches de la synagogue", a explique Cohen. "La police a arrete le jeune homme, mais nous sommes inquiets car ca a l'air tres methodique. Le jeune qui suivait l'etudiant de la yeshiva presentait bien et avait l'air organise".

 

Selon Cohen, "cela fait deja plusieurs semaines que nous sentons que l'ambiance antisemite se rechauffe. On s'est adresse a moi pour que je parle de la paix civile face a un demi million de manifestants reunis sur la place, a cote d'un pretre et d'un mufti. Mais le pouvoir reagit lentement. On espere que tout ira bien". Dans son discours, Cohen a appele les ukrainiens a ne pas porter atteinte aux minorites, et a dit entre autre : "chaque jour qu'un juif prie il demande la paix dans le monde... Nous avons parle aussi avec les musulmans, et il est evident que sur cette place, il est interdit de voir des signes neo-nazis ou racistes. C'est un pays qui recoit tout le monde depuis 23 ans deja, et nous esperons que cela va continuer ainsi. Chaque annee, des centaines de milliers de juifs viennent du monde entier pour prier sur les lieux saints, et pour eux, ce pays est important d'un point de vue historique. Ici ont grandi des grands de notre peuple, et nous voulons venir et voir tout ca en paix".

 

Mais aujourd'hui, les membres de la communaute ont vraiment peur, et ils exigent de la part du pouvoir ukrainien une surveillance rapprochee de la synagogue, des patrouilles, "et plus important encore, qu'il s'occupe d'une main de fer de l'antisemitisme qui releve la tete".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Antisemitisme

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :