Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Dans les quatre prochains mois, Dimona Silica Industries Ltd planifie de construire une usine dans le Néguev afin de fournir de l'asphalte de haute qualité à la Chine. L'entreprise a d'ores et déjà créé ce mélange d'asphalte.

 

 

 

Depuis sa création Dimona Silica Industries Ltd a dû faire face à une mauvaise image. Impliquée dans un scandale en 2004 après des investissements douteux auxquels était lié l'ancien ministre de l'Industrie, du Commerce et du Travail, Ehoud Olmert, elle est aujourd'hui sur le devant de la scène. Afin que la société développe un mélange d'asphalte qu'elle a baptisé iBind, le ministre avait versé quelque 10 millions de dollars à l'entreprise.

 

Des injections d'investissements étrangers ont par la suite alimenté l'entreprise afin qu'elle puisse continuer à fonctionner. Ephraim Fernblum, le fondateur de l'entreprise, a légué la direction de l'entreprise à son gendre, Ronen Peled. Ce dernier a récemment remporté un contrat de 6 millions de dollars avec la Chine pour lequel il doit construire une autoroute avec des minéraux rares qui n'existent que dans le désert du Néguev.

 

"Un jour, j'étais assis dans mon bureau et je regardais une affiche représentant une autoroute et des pneus de voitures. Je me suis demandé ce qui se passerait si nous ajoutions du silicate à l'asphalte dans le processus de construction des pneus pour augmenter leur durée de vie. N'ayant aucune compétence en chimie je me suis dit que c'était soit une idée de génie soit une idiotie. À l'époque je ne savais pas que cette idée ferait aller de l'avant mon entreprise", a expliqué l'ancien directeur, Ephraim Fernblum.

 

Les investisseurs russes étaient sceptiques, a ajouté son gendre, Ronen Peled. "Ils en ont rit entre eux, blaguant en russe. 'En voilà encore un qui se prend pour un chimiste' ont-ils dit. Ils pensaient que je comprenais le ridicule de la situation", a-t-il expliqué.

 

Peu de temps après, des experts en chimie du Technion se sont rendus sur les sites de Dimona Silica pour un exposé détaillé du concept. Ils ont déclaré qu'il était nécessaire d'analyser le mélange et sa viabilité et ont travaillé de longues heures dans les laboratoires.

 

Les premiers résultats sont arrivés un an plus tard et ont annoncé de bonnes nouvelles pour l'avenir. Le supplément, un dépôt minéral uniquement disponible dans la région de Nahal Zinn dans le Néguev, a montré une capacité à doubler l'espérance de vie d'un pneu sur les routes faites d'asphalte. En outre, ce nouvel agent dans le processus de fabrication créé des routes plus silencieuses. L'entreprise a aussi indiqué que ses produits sont plus respectueux de l'environnement que les produits utilisant des mélanges d'asphalte conventionnel. Les émissions toxiques sont ainsi réduites de 30%.

 

Dimona Silica vient de remporter son premier appel d'offre, d'une valeur de 6 millions de dollars, pour construire une autoroute en Chine. Après qu'ait été testée la première route construite avec le mélange iBind en Israël, M. Peled avait déclaré : "C'était un moment historique. Le mélange était parfait. Tous ceux qui conduisent sur ces routes sentiront la différence. Il n'y a tout simplement aucun bruit".

 

Nahal Zinn, dans le Néguev, est le seul endroit au monde où les dépôts minéraux sur lequel se place le mélange peut être exploité. Long de 75 miles, Nahal Zinn est la vallée la plus large et inclut la frontière biblique de Canaan. Au sixième siècle de l'ère post Jésus-Christ, des moines ont sculpté des statues, des placards, des étagères, des bancs, des escaliers et des systèmes pour l'eau dans les falaises de calcaire.

 

Par Diane Fink.

  

http://www.guysen.com/article_Israel-revolutionne-la-construction-des-autoroutes_15452.html

 

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :