Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

L'oiseau rare de Sharon Dorferberger a brise le cadenas de sa cage et s'est sauve par la fenetre. Ce n'est qu'apres etre arrive dans le parc animalier de Haifa et qu'il n'a pas cesse de crier le nom de ses proprietaires. Il a ete retrouve et est rentre chez lui.

 

שרון דורפברגר והתוכי

Sharon Dorferberger et son perroquet

 

Un perroquet parleur, qui s'etait echappe de la maison de ses proprietaires, est rentre chez lui sain et sauf apres qu'il n'ait pas arrete de crier le nom de ces derniers aux employes du parc animalier de Haifa qui prenaient soin de lui. Il y a une semaine, Sharon Dorferberger (42 ans), entrepreneur a Haifa, est rentre a son domicile situe dans le Carmel encore sous le choc d'avoir retrouve son perroquet.

 

Le perroquet avait brise le verrou de la cage ou il etait enferme et s'etait enfui par la fenetre. Sharon Dorferberger et son pere etaient partis le chercher dans le quartier ou ils habitent mais ne l'avaient pas trouve.

 

Une semaine apres sa disparition, ils se sont adresses aux services veterinaires pour savoir si quelqu'un avait entendu parler d'un perroquet trouve dans le Carmel. "Ca nous faisait vraiment de la peine que notre perroquet ait disparu. C'est un perroquet qui n'arrete pas de parler. Il dit mon nom, celui de mon pere et de ses neveux", a raconte Sharon.

 

Pendant les recherches de la famille Dorferberger, un habitant de la ville, habitant a environ deux kilometres de la maison de Sharon, a appele le parc animalier du Carmel et a declare qu'un perroquet joli et rare se trouvait sur sa terrasse. Une equipe du parc animalier s'est alors rendu sur place et l'a recupere. La responsable du parc, le docteur Etty Ararat, a decide d'essayer de parler avec le perroquet et ainsi de peut-etre reussir a decouvrir des informations sur ses proprietaires, et le perroquet n'a pas decu. Il n'a pas oublie d'ou il venait et n'a pas arrete de crier les noms de ses proprietaires.

 

Lors d'une derniere tentative pour essayer de retrouver son perroquet, Sharon a appele le parc animalier qui se trouve a moins d'un kilometre de son domicile, a vol d'oiseau. L'equipe du parc, qui connaissait deja les noms des proprietaires du perroquet, ont demande a Sharon de leur donner les trois premiers chiffres du bracelet que le perroquet porte a sa patte, et cela leur a permis de confirmer l'identite de Sharon et le fait que le perroquet est bien a lui.

 

"Sur l'instant, j'ai eu des frissons", raconte Dorferberger. "Bien sur que je connais les chiffres qui sont sur son bracelet, c'est un perroquet repertorie qui a grandi chez un eleveur israelien, et c'est lui-meme qui lui a mis cette bague d'identite a la patte. Je leur ai donne les trois premiers chiffres et ainsi j'ai passe les exigences d'identification".

 

"Quand il a disparu, on a eu l'impression d'avoir perdu un enfant", racontent les proprietaires du perroquet. Au parc animalier, quand Sharon a retrouve son perroquet, ce dernier n'a pas arrete de crier son nom. A partir de la, il n'y avait plus aucun doute que Sharon avait retrouve son perroquet, ou plus precisement que le perroquet avait retrouve son maitre.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabbir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :