Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Un appel a la mobilisation a ete diffuse, les armees arabes se sont misent en alerte et le chef d'etat-major etait a un concert avec la reine de Belgique. Le premier ministre a appele le garcon de salle et celui-ci a cru qu'on lui jouait un tour. Cet incident qui s'est deroule en avril 1959 a entraine une commision d'enquete et le renvoi de deux generaux.

 

 (צילום: ארכיון "ידיעות אחרונות")

 

Un exercice de mobilisation qui a presque entraine la guerre : le 1er avril 1959, dans la soiree, le presentateur de la radio a stoppe son emission sur 'Kol Israel' et a annonce aux auditeurs qu'ils devaient rester a cote de leurs abris anti-bombes et rester a l'ecoute d'une information importante a venir. L'annonce arriva a 21 heures, elle fut diffusee en 9 langues differentes (hebreu, francais, anglais, yiddish, polonais, ladino, hongrois, roumain et arabe) et elle annoncait un ordre de mobilisation destine aux reservistes, ils devaient se rendre dans leurs unites d'ici au lendemain 17 heures. Les unites etaient "canards d'eau", "groupe d'artistes" et "expression importante".

 

Tres vite l'estimation qu'Israel allait partir en guerre se repandit et les pays arabes voisins se mirent en alerte et enrolerent eux aussi des reservistes. Ce n'est que plus tard que la verite fut faite, il ne s'agissait que d'un exercice militaire appele "La nuit des canards" qui eu comme resultat le renvoi de deux generaux.

 

 (צילום: ארכיון "ידיעות אחרונות")

 

Tsahal expliqua qu'il s'agissait de verifier le niveau de reponse des reservistes suite a un appel officiel a la mobilisation, chose non realisee depuis l'operation Kadesh et la guerre du sinai. Pendant les jours de guerre les reservistes arrivaient de facon importante a leurs bases, mais Tsahal voulait savoir quel serait ce taux de reponse alors qu'un calme relatif regnait en Israel.

 

Peu de temps apres les armees arabes repondirent a leur niveau. En Syrie l'armee se mit en alerte, annula les conges et enrola des reservistes. Le journaliste du 'Yediot Aharonot' dans le nord ecrivit dans les heures qui suivirent l'annonce faite par 'Kol Israel' qu'il fut observe une concentration importante de vehicules le long de la frontiere entre Israel et la Syrie, et que cela dura toute la nuit.

 

 (צילום: ארכיון "ידיעות אחרונות")

 

 

 (צילום: ארכיון "ידיעות אחרונות")

 

 

 

 (צילום: ארכיון "ידיעות אחרונות")

 

En Jordanie aussi le niveau d'alerte fut releve, le lendemin matin le commandement jordanien declara officiellement que "suite aux a la diffusion d'appels a la mobilisation generale par Israel, le commandement avait mis en oeuvre tous les moyens militaires necessaires".

 

Et en Egypte on declara que : "Israel a renonce a son ordre de mobilisation, apres qu'elle se soit rendue compte de la reactivite des arabes et de leur preparation a eviter tout danger". Des annonces de ce genre furent publiees dans tous les journaux egyptiens. Un des journaux du Caire ecrivit meme que "la guerre des nerfs israelienne a echoue".

 

Meme les ministres ne savaient rien

 

La "bombe de la mobilisation" tomba sur la Knesset aux dernier moment, juste avant le vote sur le budget de l'Etat. De nombreux deputes se depecherent de rejoindre leur voiture pour entendre les nouvelles a la radio. Le responsable de la reunion appela les deputes a ne pas se disperser, mais personne n'etait deja plus interesse par le budget.

 

 (צילום: ארכיון "ידיעות אחרונות")

 

 

 (צילום: ארכיון "ידיעות אחרונות")

 

Dans cette atmosphere d'incertitude croissante, le ministre de la justice, Pinhas Rosen, proposa d'ajourner les discussions. Il ajouta que depuis une heure et demi il n'avait aucun contact avec le premier ministre, David Ben Gourion, qui etait aussi ministre de la defense. "Nous avons l'habitude de ca", declara Rosen, qui ne savait pas qu'il faisait en cela encore plus monter les craintes.

 

Les deputes sortirent dans les couloirs pour pouvoir parler librement de ce qu'il se passait. Ici et la on entendait des reflexions : "qu'est-ce qu'il se passe ? Il y a des ministres avec nous et aucun d'entre-eux ne sait rien. C'est possible ?". Quelqu'un exigea que le premier ministre soit appele a faire une declaration en urgence, puis declara qu'il fallait reunir d'urgence le cabinet des affaires etrangeres et de la defense.

 

Par ailleurs, le niveau de reponse a cet appel fut tres eleve. Il fut estime que cette reussite fut du au bruit important que declencha cette appel a la mobilisation entendu a la radio.

 

 (צילום: ארכיון "ידיעות אחרונות")

 

 

 (צילום: ארכיון "ידיעות אחרונות")

 

 

 (צילום: ארכיון "ידיעות אחרונות")

 

Tout ca a cause d'une erreur technique, fut ecrit dans le 'Yediot Aharonot'. Cet appel a la mobilisation n'a pas ete fait selon la methode prevue. "Pour eviter cela il aurait fallu qu'un officier fasse cette annonce, ce qui est convenu pendant les moments de paix. Un appel a la mobilisation par un inconnu n'est possible qu'en temps de guerre". La premiere intention de Tsahal avait meme ete de continuer a appeler d'autres unites a se mobiliser afin de controler leur niveau de preparation.

 

David Ben Gourion ordonna la mise en place d'une commission d'enquete. Quelques jours plus tard il se presenta a une cession pleiniere de la Knesset et declara qu'il s'agissait de trois unites au sein desquelles servaient 1200 reservistes seulement, et que l'echec n'etait pas dans la mobilisation mais dans sa diffusion a la radio.

 

 (צילום: ארכיון "ידיעות אחרונות")

 

Le premier ministre avoua avoir donne son accord de principe a cette radiodiffusion. "Nous devions appeler les reservistes a l'aide de la radio, mais ce qu'il se passa c'est que l'officier charge de la liaison avec la radio 'Kol Israel' a donne l'ordre avant que le programme de timing ait ete transmis au chef d'etat-major, et tout cela a ete fait avant de recevoir l'accord du ministre de la defense et du chef d'etat-major".

 

Le premier ministre et ministre de la defense ajouta que : "il a ete transmis a 'Kol Israel' une formule de mobilisation qui ne convient pas vraiment a la decision et a la volonte initiale, et cela a entraine la panique en Israel et l'incomprehension dans le reste du monde".

 

David Ben Gourion reconnut avoir lui aussi entendu la radio a 21 heures et compris que cela allait entrainer l'incomprehension. Lui et le chef d'etat-major, Haim Leskov, furent surpris et angoisses. Ben Gourion savait que ce n'etait qu'un exercice, mais que les nombreux auditeurs pouvaient penser que le pays etait a la veille d'une guerre. Pour cette raison, expliqua le premier ministre, il fut envoye des depeches aux journalistes du mode entier afin d'eviter les erreurs.

 

Cet incident entraina aussi l'incomprehension chez la reine de Belgique, qui etait en visite en Israel au meme moment. Le chef d'etat-major expliqua a la reine ce qu'il s'etait passe, mais ses conseillers lui dirent qu'elle devait rentrer immediatement en Belgique. La reine, apres avoir entendu les explications du chef d'etat-major, decida de ne pas mettre fin a sa visite.

 

Plus tard il fut annonce que le soir de "La nuit des canards" David Ben Gourion ne reussit pas a joindre au telephone le chef d'etat-major, qui etait au meme moment a un concert festif donne par l'orchestre philarmonique en honneur de la visite de la reine de Belgique.

 

Le garcon de salle qui decrocha le telephone entendit une voix lui disant : "ici le premier ministre qui parle, appelez moi le chef d'etat-major". Le garcon de salle qui etait persuade qu'il s'agissait d'une blague de 1er avril raccrocha le telephone. Ben Gourion decida de ne pas renoncer et rappela, il parla de facon plus claire et plus convaincante, mais le garcon de salle raccrocha de nouveau. Ce n'est qu'apres plusieurs tentatives que le garcon comprit que ces appels en serie venaient bien du premier ministre, et ce n'est qu'apres cela que le chef d'etat-major fut informe de ce qu'il se passait.

 

Par la suite David Ben Gourion exigea le renvoi de deux generaux de Tsahal. L'un d'entre-eux fut nomme a un autre poste, et le deuxieme prit des conges, a la fin desquels il mit fin a sa carriere au sein de Tsahal.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0