Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le Premier Ministre israelien, Benyamin Netanyahu, a voulu liberer rapidement son agenda pour se preparer a quelque chose d'autre, quelque chose de plus gros et de plus important.

 

null

C'est tout, on passe a autre chose

 

L'affaire Guilad Shalit est l'un des plus gros fardeaux du Premier Ministre, et il l'a supprime de son agenda afin de changer l'image de son gouvernement, et de susciter la tolerance et la sympathie, pour lui, et ses decisions - tant dans le theatre interne qu'aupres des amis d'Israel, et specialement en Europe occidentale.

 

Alors pour quoi le Premier Ministre a besoin d'une nouvelle image, au point de renoncer a ses principes fondamentaux sur la lutte contre la terreur ? La reponse au mystere pourrait se trouver dans le message enigmatique envoye a la nation mardi soir.

 

Netanyahu a parle d'une fenetre d'opportunites qui est en passe d'etre fermee, et il l'a relie aux developpements geostrategiques. L'auditeur moyen traduirait cela par : le printemps dit "arabe" et  les boulversements du monde arabe creent de l'incertitude. Mais ce n'est pas la vraie raison.

 

null

Au suivant

 

Quand Netanyahu et Ehud Barak sont concernes, il y a toujours quelque part un rapport avec l'Iran. C'est apparemment la toile de fond qui a amene le Premier Ministre a se montrer plus flexible et a convaincu le cabinet gouvernemental de ne pas s'opposer a lui et de finaliser l'accord avec le Hamas pour la liberation de Guilad Shalit.

 

Que s'est il passe exactement sur le front iranien ? La reponse n'est pas claire. Pourtant c'est le prochain point chaud, et Israel doit presenter une image de flexibilite et de pragmatisme qui est pret a faire des concessions. Les europeens vont nous applaudir et, ce qui n'est pas moins important, cela stimulera le concensus national et l'image du Premier Ministre pour faire face au prochain challenge.

 

Les lignes rouges ont ete franchies

 

Le moment ou le Premier Ministre a ete convaincu de changer de cap fut quand le chemin pour completer l'accord Shalit lui fut pret. Avant, Netanyahu etait convaincu qu'il ne pouvait renoncer a ses principes, jusqu'a ce qu'un objectif plus important n'apparaisse sur son agenda - alors il a donne le feu vert a son negociateur en chef, David Midan, de preparer une nouvelle liste et de franchir les lignes rouges.

 

Les prisonniers liberes representent l'ensemble du peuple palestinien, de toutes les organisations, et de toutes les regions - de la Palestine de 1947, du plateau du Golan et de Jerusalem. Meme si cela ne correspond pas au nombre voulu par le Hamas, l'organisation terroriste a pourtant gagne la bataille d'opinion. Israel a aussi accepte de liberer 15 terroristes importants dont Netanyahu s'etait interdit de liberer, et avait dit qu'aucun autre Premier Ministre ne le ferait.

 

Pour Netanyahou c'est un accord par defaut, ne pas le signer aurait causer de plus gros degats, a la lumiere de la preparation d'Israel avec la grande menace.

 

null

 

Traduit de l'anglais par David Goldstein

 

http://www.ynetnews.com/articles/0%2c7340%2cL-4134462%2c00.html

Tag(s) : #Israel
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :