Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Lors d'un discours prononce le 19 octobre 2013 a l'occasion des deux ans de l'accord Gilad Shalit, qui a ete qualifie de 'victoire', le premier ministre du gouvernement Hamas s'est rejoui des dernieres activites terroristes et a appele a une nouvelle intifada en Judee-Samarie. Sur fond de degradations ou se trouve son mouvement, Haniyeh s'est adresse a l'Egypte : "arretez les provocations".

 

צילום: רויטרס

 

Le premier ministre du Hamas fete les deux ans de 'la victoire' et essaie d'oublier le marasme actuel : lors de son discours a l'occasion des deux ans de l'accord Gilad Shalit le premier ministre du Hamas, Ismail Hanieh, a prononce un discours qualifie de 'strategique'. Haniyeh a commence comme on l'attendait en s'exprimant sur l'accord qu'il a qualifie de "victoire historique". Il a declare que le Hamas a reussi a franchir toutes les lignes rouges fixees par Israel, en parlant de la liberation de plus de mille prisonniers grace a cet accord, et dont nombre d'entre-eux ont du sang sur les mains.

 

Haniyeh a essaye de renforcer ses paroles en citant des responsables israeliens s'etant exprimes a la meme periode, et qui ont parle d'un prix douloureux paye par Israel pour finaliser cet accord. Il a annonce que le Hamas continuera de faire "tous les efforts necessaires" pour liberer les derniers prisonniers. Sur le sujet de la resistance armee dans la bande de Gaza, Haniyeh pretend qu'elle est forte malgre le blocus impose sur Gaza. "Les resistants se preparent dans le calme aux prochains combats en Palestine. Des milliers d'entre-eux sont sur terre et d'autres sont sous terre, et ils se preparent a la liberation de notre terre", a t-il declare en suggerant la decouverte du tunnel decouvert par Tsahal.

 

"Nous appelons a la reprise de l'intifada populaire en Judee-Samarie et a commencer la resistance active", a declare Haniyeh en se felicitant de la derniere vague d'attentats. "Nous benissons tous les heros qui ont realise les derniers attentats en Judee-Samarie et nous appelons les resistants de notre peuple a agir a tout moment, dans l'ombre du danger qui menace la mosquee al-Aqsa et Jerusalem".

 

Dans son discours Aniyeh a precise que le mouvement du Hamas reste fort et que sa force est basee sur l'unite de ses forces et la mobilisation du peuple palestinien, et que la resistance est l'option strategiqe du Hamas. Haniyeh a aussi attaque les negociations entre Israel et l'Autorite Palestinienne et a pretendu que ces discussions se deroulaient sous la pression des americains qui agissent en faveur d'Israel. Il a pretendu qu'Israel mene ces negociation dans le seul but d'ameliorer sa position dans le monde, et que dans le meme temps elle continue de judaiser Jerusalem et de construire dans les colonies.

 

On ne se mele pas

 

La deuxieme partie du discours d'Haniyeh etait plus generale et Haniyeh s'est exprime sur la position du Hamas dans la region, les rapports difficiles avec l'Egypte et la crise entre le Hamas et le regime d'Assad, ainsi qu'avec ses allies du Hezbollah et d'Iran. Il a exprime de l'empathie envers la volonte et le droit des peuples arabes a la liberte, mais il a aussi precise, comme Khaled Mechaal lors de son discours a Beyrouth il y a deux semaines, que le Hamas s'oppose au bain de sang qui l'accompagne. Il a annonce que le Hamas ne se mele pas et ne s'implique pas dans les incidents internes qui se deroulent dans les pays arabes comme la Syrie, l'Egypte et le Liban.

 

Haniyeh a declare que les informations sur la crise qui secoue le mouvement suite aux changements dans la region et le printemps arabes sont des mensonges. Selon lui, son mouvement est uni sur sa position et sa politique : "le Hamas n'a jamais ete aussi uni qu'aujourd'hui". Une partie importante de son discours a ete consacree a la crise entre le Hamas et l'Egypte. Haniyeh a pris soin de faire des louanges prudentes au Caire, mais a precise que le Hamas ne se mele pas de ce qu'il se passe dans le pays - ni dans le sinai et et encore moins ailleurs. Ceci vient apres que l'Egypte ait accuse le Hamas d'etre en lien avec les freres musulmans afin de ramener Mohamed Morsi au pouvoir. Selon Haniyeh, ce sont des mensonges.

 

Le premier ministre du Hamas a precise que malgre que la bande de Gaza se trouve sous blocus, que le passage de Rafiah se ferme regulierement et que l'armee egyptienne detruit des tunnels, le Hamas ne prend pas part aux incidents sanglants dans le sinai  et que ses armes ne sont dirigees que contre Israel : "l'Egypte restera la profondeur strategique de la Palestine". Il a appele les responsables egyptiens a agir afin de mettre fin a la l'incitation anti-Hamas et contre la bande de Gaza, et a declare que l'Egypte avait le droit de veiller a sa securite, mais que cela ne devait pas se faire sur le compte de la bande de Gaza".

 

Haniyeh a termine son discours en felicitant et en encourageant les habitants de la bande de Gaza pour leur position ferme face aux difficultes. Ces paroles etaient destinees a faire taire les rumeurs qui circulent dans la bande de Gaza et qui accusent le Hamas d'etre responsable de la situation miserable ou se trouvent les habitants de la bande de Gaza, principalement suite a la crise financiere du mouvement et de la fermeture partielle mais importante des tunnels de contrebande, ce qui a amene a l'augmentation des prix sur la presque totalite des prduits de consommation.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Actu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :