Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

La police locale a arrete Balazs Lenhardt, membre de l'extreme droite hongroise, apres qu'il ait brule un drapeau israelien dans une manifestation de soutien aux palestiniens. Apres interrogatoire il a ete libere.

 

גם באיראן דיווחו על האירוע. לנדהרדט (משמאל) שורף את הדגל

 

L'extreme droite en Hongrie continue de relever la tete : un membre du parlement hongrois a ete arrete cette nuit (shabbat) pour un court moment, apres qu'il ait brule le drapeau d'Israel, au cours d'une manifestation anti-israelienne face au ministere hongrois des affaires etrangeres a Budapest.

 

Le membre du parlement hongrois Balazs Lenhardta brule le drapeau d'Israel lors d'une manifestation de protestation contre l'Etat d'Israel et en soutien aux palestiniens, alors qu'une centaine de partisans applaudissaient. Lenhardt a ete elu comme membre du parlement sur la liste du parti d'extreme droite "Jobbik", mais en a demissionne en pretendant qu'il ne presentait pas une ligne assez extremiste depuis qu'il est present au parlement en 2010.

 

חבר הפרלמנט מצית את הדגל (צילום: EPA)

 

Lenhardt, avocat age de 37 ans, a ete remis en liberte apres interrogatoire au poste de police de quartier ou se trouve le ministere des affaires etrangeres hongrois. La police de Budapest a declare qu'il n'avait pas renonce a l'immunite parlementaire qui le protege.

 

Au ministere des affaires etrangeres hongrois, on a condamne l'evenement. Dans une declaration officielle, il a ete precise que le ministere voit dans le fait de bruler un drapeau national un geste qui ne peut qu'augmenter la haine. "Le gouvernement hongrois promet de proteger les droits des minorites religieuses et des autres pays et de tout faire pour les proteger et les respecter".


En octobre dernier, un autre membre du parti 'Jobbik' avait deja brule un drapeau israelien en face de la principale synagogue de la capitale, Budapest, tout en appelant a rompre les liens diplomatiques et economiques avec "le gouvernement de Tel Aviv".

 

Le mois dernier le chef du parti "Jobbik" a appele a faire une liste de tous les juifs, qui selon lui "mettent la patrie en danger". Marton Gyongyosi, un dirigeant du troisieme parti du pays, a declare que la creation de cette liste est necessaire a cause des tensions dans la bande de Gaza. Gyongyosi a appele a inclure dans cette liste les juifs qui sont au parlement hongrois. Le gouvernement avait alors discretement condamne : "le gouvernement rejette les voix des extremistes, des racistes et des antisemites de tous genre, et fait tout pour les affaiblir". 

 

 

Traduit de l'hebreu et de l'anglais par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Antisemitisme

Partager cet article

Repost 0