Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Lorsque vous voyagez en Israël de nos jours, il est difficile de croire qu'il y a 150 ans, cette terre était recouverte de marécages et très peu d’arbres, en fait, poussaient ici.

 

La plupart des arbres qui ornaient ce pays dans les temps bibliques étaient utilisés soit pour des fonctions de transformation ou encore étaient mangés par les troupeaux de moutons et de chèvres. Les seuls arbres auxquels on ne touchaient pas étaient ceux que l'on croyait être saints.

 

À la fin du 18e siècle, les marais, qui causaient le paludisme, ont empêché la population de s’établir dans de nombreuses régions de la Terre Promise.

 

L’eucalyptus a été importé d’Australie dans l'espoir d’assécher ces marais. Bien qu'il n’ait pas rempli ce rôle, il est devenu l'un des arbres les plus importants d'Israël.

 

Beaucoup d'autres arbres "ont fait aliya" (immigré) en Israël -  beaucoup ont été plantés dans les forêts expérimentales pour vérifier leur adaptation et ont ensuite été plantés dans certaines zones à des fins diverses. Certains ont rempli leurs fonctions alors que d'autres se sont avérés gênants.

 

La terre d'Israël, cependant, nous semble aujourd'hui très différente. De la même manière que  les gens qui sont venus de partout dans le monde ont été « assimilés » à notre pays, les arbres l’ont été tout autant et apparaissent maintenant comme s’ils avaient toujours fait partie de la nature israélienne.

Voici différents arbres qui ont « immigré » et qui se sont intégrés au paysage israélien.

 

 
 

שִׁיטָה כְּחַלְחַלָּה (שִׁיטָה מַכְחִילָה)Agacia Saligna
Transcription :  shita kxalxala (shita makxila)
Nom scientifique : Acacia saligna   
Connu sous les noms : acacia couronne d'or, l'acacia orange, acacia à feuilles bleues, , acacia doré d'Australie-Occidentale.

Le Shita a été introduit en Israël par les Britanniques au début du 20ème siècle de l'Australie dans une tentative pour stabiliser les dunes de sable et de créer des forêts.

La propagation du Shita se fait facilement car il s’adapte bien à différents types de sols. Ses graines ont la capacité de survivre aux incendies et germent après la coupe ou la combustion, donc la propagation du Shita est  partout en Israël principalement dans les zones difficiles, le long des routes, et les plages, endroits qui n’offrent pas les conditions idéales de développement de plantes.

 

 

אֵיקָלִיפְּטוּסEucalyptus
Transcription :  ekaliptus
Nom scientifique : Eucalyptus camaldulensis

De son Australie d’origine, l'eucalyptus a été introduit en Israël vers la fin du 19e siècle. On espérait bien que cet arbre assècherait les marais qui causaient  beaucoup de soucis aux colons. Bien que l'eucalyptus se soit facilement acclimaté aux marais et pousse rapidement, il n’a pas réussi  à réellement  à remplir sa mission d’assécher les marais. Cependant, les arbres ont apporté plus d’oxygène dans l’air et ont été utiles dans d'autres fonctions. Les forêts d'eucalyptus ont attire les abeilles et e l'industrie du miel s’est développée; le bois a été utilisé à des fins diverses telles que les traverses de chemin de fer et les poteaux téléphoniques. Comme les arbres d'eucalyptus se sont bien acclimatés, des diverses régions très humides jusque dans les zones semi-désertiques, ils ont été rapidement pris de l’expansion en Israël - les Arabes appelaient cet arbre «L’arbre du Juif » (segerat el-Yahud). Aujourd'hui, l’eucalyptus se retrouve partout en Israël : dans les forêts, le long des routes et dans les zones urbaines et autres zones peuplées.

   

      

פִיקוּס הַשְּׂדֵרוֹתFicus Microcarpa
Transcription :  fikus hasderot
Nom scientifique : Ficus microcarpa

Le Ficus (figuier) a été apporté en Israël du Sud-Est asiatique pour sa beauté et pour son bois utilisé pour construire des remises, petits cabanons, etc. Il a été planté dans les longues avenues de Tel-Aviv ainsi que dans d'autres zones peuplées.
Il y a 120 ans, un autre type de Ficus, le Ficus benghalensis, a été planté à l'école d'agriculture de Mikvé Israël. Aujourd'hui, ce Ficus occupe environ 30 mètres carrés. Cet arbre produit la des racines qui poussent vers le bas et ces “vignes” deviennent de minces troncs ligneux une fois qu'ils atteignent le sol. En tant que tel, il est devenu le symbole de l'école et de ses étudiants et diplômés “enracinés” en Erets Israël, et  symbole du développement du pays.

 

 

  

        

 

אִזְדָּרֶכֶתMelia Azedarach
Transcription :  izdarexet
Nom scientifique : Melia azedarach
Parti de son Sud-Est asiatique, cet arbre a été introduit en Israël au 16e siècle. Pendant le mandat britannique, l'arbre est devenu plus populaire, car il avait été planté à des fins d’embellissement des regions.

 

 

 

 La forêt d’eucalyptus    חֻרְשַׁת הָאֵיקָלִיפְּטוּס
Paroles et musique : Neomi Shemer    מִלִּים וְלַחַן: נָעֳמִי שֶׁמֶר

Dans cette chanson, Neomi Shemer décrit le désir de la bonne vieille Israël,  symbolisé par une belle forêt d’eucalyptus.

 

Traduction Transcription .
Mais sur la rive du Jourdain
Comme si de rien n'était,
Le même silence et le même décor.
La forêt d’eucalyptus,
Le pont, le bateau,
Et l'odeur salée de l'eau.
Aval al xof yarden kmo
Me’uma lo kara,
Ota hadumiya, vegam ota hataf’ura.
Xurshat ha’ekaliptus, hagesher, hasira,
Vere’ax hamalu’ax al hamayim.
אֲבָל עַל חוֹף יַרְדֵּן כְּמוֹ מְאוּמָה לֹא קָרָה,
אוֹתָהּ הַדּוּמִיָּה, וְגַם אוֹתָהּ הַתַּפְאוּרָה.
חֻרְשַׁת הָאֵיקָלִיפְּטוּס,
הַגֶּשֶׁר, הַסִּירָה,
וְרֵיחַ הַמָּלוּחַ עַל הַמַּיִם.

 

Vous pouvez écouter Ofira Gluska ici.

The Eucalyptus forest

http://news-fr.hebrewonline.com/content/issue-91-june-2010-immigrating-trees?PRINT=1

 

 

Direction de la Nature et des Parcs (Israël)

 

 

Le logo de la Direction de la Nature et des Parcs.
carte d'adhérent

La Direction de la Nature et des Parcs d'Israel ( he : רָשׁוּת־הַטֶבַע וְהַגַּנִים en : Israel Nature and Parks Authority, INPA) est un organisme gouvernemental qui gère les réserves naturelles et les parcs nationaux.

 

Fondée en avril 1998, elle résulte de la fusion de deux entités qui géraient séparément, depuis 1964, les réserves naturelles (רָשׁוּת שְׁמוּרוֹת הַטֶבַע) d'une part et les parcs nationaux (רָשׁוּת הַגַּנִים הַלְּאֻמִּים) d'autre part. Elle dépend du Ministère de la Protection de l'Environnement.

 

Son logo représente une tête de bouquetin de Nubie, emblème des réserves naturelles, et un arbre, emblème des parcs nationaux et il est surmonté d'une inscription en hébreu "רשות הטבע והגנים" qui signifie "Autorité de la Nature et des Parcs".

 

L'autorité est organisée en cinq districts régionaux : nord, centre, sud, Cisjordanie et Eilat.

  

Son budget provient en grande partie des droits d'entrée payés par les visiteurs. Il est possible pour ceux-ci de prendre un abonnement, et ils reçoivent alors une carte d'adhérent qui offre une entrée gratuite sur la plupart des sites, ou à moitié prix sur quelques-uns.

 

 

  

Il existe environ 66 parcs nationaux et 190 réserves naturelles qui couvrent près de 25% du territoire national.

  

Certains sites sont à la fois Parc National et Réserve Naturelle, par exemple : Ein gedi, Besor, etc...

 

 

Parmi les Parcs Nationaux, huit sont inscrits au Patrimoine mondial :

  • Massada (2001)
  • Tels bibliques (2005) : Meggido, Hazor et Beer-Sheva
  • Villes du déset du Neguev sur la Route de l'encens (2005) : Avdat, Haluza, Mamshit, Shivta, etc...
Parc National d'Hippos
Entrée du Eshkol National Park drapeaux du KKL à gauche et de l'INPA au centre
Beth Alpha.

 

 

autres sites :

Réserves Naturelles

  http://fr.wikipedia.org/wiki/Direction_de_la_Nature_et_des_Parcs_(Isra%C3%ABl)

Tag(s) : #Culture

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :