Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

La majorite des fondateurs du kibbutz Givat-Brenner etaient d'origine yekke . Si vous pensiez que les yekkes sont secs ou ne comprennent pas les blagues, voila une serie de photos de la clinique dentaire du kibbutz dans les annees 50, qui vont bien avec la fete de pourim, quand les yekkim rigolent de leurs propres peurs.

 

Hanan Ba'ir a ete le photographe du kibbutz pendant de nombreuses annees, meme avant que nous ayons un Etat. cette petite serie de photos nous raconte les nuits des enfants dans les batiments de 'l'education commune' d'avant, dans les annees 50, quand les membres du kibbutz vivaient dans des 'chambres' et les enfants dans la maison des enfants.

 

Faire une critique pour ou contre la methode, sur les enfants dont l'enfance a ete blessee ou reussie, ces sujets continuent de faire l'objet de discussions parmi les anciens des kibbutz. J'usqu'a ce jour le debat n'est pas clos, mais petit a petit il devient une page de l'histoire. Souvenons nous de cela grace aux photos de Hanan.

 

Le kibbutz Givat-Brenner est un grand kibbutz. La nuit tout le monde dort, sauf les equipes de garde de nuit. Raya Heret avec Laser Sitchuk, arme d'un pistolet et d'une lampe a essence, pendant un tour dans les maisons d'enfants pour border et calmer ceux qui ont du mal a dormir.

 

 

 

La surveillante Paula Reiss - elle remplace la maman qui dort dans sa chambre.

 

Ida Vanderber, Raya et Esther passent dans les chambres et bordent les enfants.

 

 

 

Le trone des trones pour Shlomo Hamelech

 

 

 

Parmi les roles des gardiens de nuit il y avait aussi celui de brosser les chaussures des enfants, et il y en avait beaucoup.

 

Paula Reiss se repose entre les tours de garde, et fait du tricot.

 

Une partie importante de la garde de nuit etait la preparation du repas.

 

Arie Gabrieli, yekke avec des talents de comique, decida avec son ami Avraham Avneri, technicien dentaire de Givat Brenner, lui aussi yekke, de jouer le role du patient qui souffre de douleurs dentaires face a l'appareil photo de Hanan.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0