Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

FAITES LE BON CHOIX

 

Pour les prochaines élections législatives de 2012 en  France, les ressortissants français en Israël pourront voter pour la 8ème circonscription des Français de l’étranger. Cette circonscription regroupe  le groupe de pays suivant : Israël, la Grèce, l’Italie, le Vatican, Malte, Chypre, Saint Marin et la Turquie.

 

55% des électeurs potentiels de cette circonscription résident en Israël. Or le taux de participation aux consultations électorales par les ressortissants français en Israël est particulièrement faible. Pour que la voix des Français d’Israël puisse peser de son poids réel par la participation de chacun à ce suffrage, il est recommandé, pour ceux qui ne le seraient pas encore,  de s’immatriculer dans les consulats jusqu’à la fin de l’année 2011.

 

Cette consultation électorale pour les Législatives doit avoir lieu au début du mois de juin 2012. Il sera possible de voter en se rendant aux consulats ou dans des urnes qui seront disposées dans des villes à forte densité française comme Netanya. On pourra également voter par procuration et, chose nouvelle, par Internet.

 

Gil Taieb

 

Pour le moment, quatre candidats ont annoncé leur candidature pour cette 8ème circonscription. Monsieur Gil Taieb, président de l’ABSI, proche des institutions juives comme le FSJU et bien apprécié pour ses œuvres sociales et de bienfaisance, Monsieur Philippe Karsenty, Maire adjoint de Neuilly, qu’il est inutile de présenter aux Francophones d’Israël pour ses nombreuses apparitions publiques dont le but a été de porter à l’ordre du jour la supercherie de Charles Enderlin dans l’Affaire Al Dura, Madame Daphna Poznansky, présidente de l’ADFI et candidate investie par le Parti Socialiste, et Madame Valérie Hoffenberg, candidate de l’UMP et représentante du Président de la République Nicolas Sarkozy au Moyen-Orient.

 

null

Philippe Karsenty

 

Cette dernière candidate, Valérie Hoffenberg, n’est pas encore parue publiquement devant des électeurs potentiels. Actuellement, elle est « représentante spéciale de la France au Proche-Orient pour le processus de paix », le Quai d’Orsay étant son employeur. C’est dans ce cadre qu’elle sillonne la région pour promouvoir dans l’AP des initiatives économiques financées par le contribuable français.

 

null

Daphna Poznansky

 

Mentionnée par le correspondant de France 2 en Israël, Charles Enderlin, comme son « amie », Valérie Hoffenberg ne le dément pas, ni ne le confirme, lorsque interrogée là-dessus par notre confrère Jonathan Simon Sellem de JSS News (voir ici).

 

null

Valérie Hoffenberg

 

En grande partie, le public francophone d’Israël a été extrêmement sensible par la lutte menée par Philippe Karsenty pour rétablir la vérité sur l’Affaire A-Dura. La candidature de Karsenty a d’ailleurs été accueillie avec enthousiasme par des électeurs potentiels en Israël lors de ses multiples rencontres avec ces derniers.

 

Comment les ressortissants français en Israël, accueilleront-ils le flou de la part de la candidate de l’UMP sur cette affaire médiatique qui refuse d’être classée ? Comment recevront-ils le fait qu’elle est la candidate du Président Sarkozy, qui par le truchement du Consulat de France à Jérusalem, a décerné la Légion d’honneur à Charles Enderlin en juillet 2009, geste ressenti comme un outrage par la vaste majorité des Français résidant en Israël. Autant de questions et bien d’autres qui interpellent la candidate Valérie Hoffenberg et dont elle n’a pas encore fourni de réponse claire.

 

Par Meir Ben-Hayoun pour http://www.israel7.com/2011/06/elections-legislatives-francaises/

 

Tag(s) : #Opinion
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :