Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Tres lourde peine pour les membres du mouvement islamiste qui etaient accuses de l'attaque d'un poste de police et du meurtre du commandant adjoint de ce poste pendant les protestations qui ont suivi la suspension de Morsi en aout. Ces condamnations ont ete decretees apres seulement deux seances, sans la presence des accuses et sans aucun avocat.

 

קהיר בוערת בעימות נוסף בין

 

Ils ne s'en sortiront jamais : la justice egyptienne a aujourd'hui condamne a mort les 529 membres du mouvement des 'Freres musulmans' qui etaient accuses d'avoir attaque un poste de police, d'avoir tire en direction des policiers, assassine le commandant adjoint du poste, ainsi que d'incitation au meurtre. Les membres du mouvement islamiste etaient aussi accuses d'avoir pris possession d'armes de combat pendant l'attaque du poste de police. 16 autres accuses ont ete acquittes des accusations portees contre eux.

 

Le jugement a ete rendu dans la ville de Minya, dans le sud de l'Egypte, et sous forte protection. Parmi les 545 accuses seuls 123 etaient presents au tribunal lors de la lecture du jugement, les autres etant gardes en prison. Les avocats des accuses n'ont pas ete autorises a etre presents et a faire entendre les arguments de leurs clients. Les evenements qui sont reproches aux 545 accuses se sont deroules apres la dispersion de plusieurs manifestations qui se sont deroulees au Caire en aout dernier. Les manifestants protestaient contre la suspension du president islamiste Mohamed Morsi, et ils avaient ete disperses par la force par les forces de securite. Lors des luttes qui ont eu lieu a cet epoque, plusieurs centaines de personnes avaient trouve la mort.

 

 (צילום: רויטרס)

 

L'organisation 'L'alliance de soutien a la legitimite', qui soutien les 'Freres musulmans' et Morsi, a appele a manifester mercredi prochain sur differentes places du Caire. L'agence de presse turque 'Anatolie' a rapporte qu'a l'exterieur du tribunal de Minya ont eclate des affrontements entre les forces de securite et les proches des accuses.

 

Le jugement des 'Freres musulmans' a commence samedi et de maniere exceptionnelle les condamnations ont ete decretees apres seulement deux seances. Pour l'heure ces lourdes condamnations doivent encore etre validees par le grand mufti d'Egypte.

 

 (צילום: EPA)

 

Demain doit debuter un autre proces, qui aura lieu dans la ville d'Al-Mouniya, et dans le cadre duquel 683 membres du mouvement des 'Freres musulmans' seront juges pour des accusations de violence, parmi les accuses se trouve le guide general du mouvement islamiste, Mohamed Badie. Mohamed Morsi, qui a ete demis de ses fonctions le 3 juillet 2013, devrait lui aussi etre juge pour plusieurs accusations dont son implication dans le meurtre de manifestants lors des protestations qui ont eu lieu contre lui au Caire, pour espionnage en faveur du Hamas et du Hezbollah, ainsi que pour outrage au tribunal.

 

מה יהיה דינם? מורסי ובדיע (צילום: רויטרס, AFP)

Badie et Morsi

 

Pendant que Morsi et ses hommes sont juges, et que quelques uns sont deja en prison ou condamnes, le general Abdel Fattah al-Sissi, qui a  demis de ses fonctions le president Morsi, fait son chemin vers le palais presidentiel du Caire. Le conseil supreme des forces armees d'Egypte, qui est celui qui controle le pays depuis la suspension du president islamiste, a donne son feu vert en debut d'annee au general Sissi pour qu'il puisse se presenter a la presidence.

 

Le pouvoir en Egypte a designe comme cible les 'Freres musulmans' depuis la suspension de Morsi, l'a declare organisation terroriste et pourchasse ses membres par tous les moyens. Les freres musulmans eux pretendent protester contre les autorites par des moyens pacifiques, et declarent ne pas avoir l'intention d'arreter jusqu'a ce que Morsi reprenne ses fonctions.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost 0