Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

En plein milieu d'un voyage pastoral dans le nord de l'Italie, des touristes israeliens ont ete surpris de decouvrir un magasin de vin qui leur proposait d'acheter du 'vin Hitler'. Le fabricant ne s'excuse pas : il y a une demande importante.

 

בחברה טובה. יינות הימלר, היטלר וגווארה באיטליה

 

Surprise amere pour quelques familles israeliennes qui sont entrees dans un grand magasin de boisson alcoolisees de la region des Dolomites, dans le nord de l'Italie : sur les bouteilles de vin du magasin il y a des etiquettes avec des photos des chefs du regime nazi, dont celles d'Hitler, Himmler et Goering. Sous les photos d'Hitler il y a des slogans nazis comme "ein reich, ein volk, ein fuhrer" (un empire, un peuple, un chef).

 

Les touristes sous le choc d'avoir vu les portraits des assassins du peuple juif ont sorti leurs smartphones et ont demande a photographier les etageres, mais les employes du magasin les en ont empeche, et leur ont interdit de prendre des photos apres avoir decouvert qu'ils etaient israeliens.

 

En reponse aux questions des israeliens, les vendeurs du magasin ont declare que ces bouteilles de vin etaient tres populaires en Italie, et pour preuve : le prix de ces bouteilles est plus eleve de 3 a 5 euros par rapport aux autres bouteilles de vin du magasin, qui contiennent pourtant un vin du meme type.

 

Une des touristes, habitante de Netanya, a profite d'un moment d'inattenttion des vendeurs pour photographier les bouteilles. "Mon fils de 14 ans et ses amis qui etaient avec nous ont ete completement choques, et ils en parlent encore aujourd'hui", raconte t-elle. "A mon grand desarroi, ca a ete une maniere tres concrete et tres desagreable de montrer a des adolescents que l'antisemitisme existe toujours en Europe, et qu'il est tres fort meme de nos jours".

 

En fait, les 'vins Hitler' se vendent en Italie depuis des annees, et qu'il y a une dizaine d'annees la ministre des affaires etrangeres de l'epoque a meme adresse une vive protestation aupres du gouvernement italien, mais rien n'y a fait. Ces bouteilles, selon les vendeurs, continuent de s'arracher des etageres. Le proprietaire de la societe italienne qui les commercialise, Andre Lonardelli, a deja ete interviewe par la television allemande et avait declare a l'epoque qu'il y avait une demande importante pour ces bouteilles de vin dans les stations essence et sur les sites touristiques, et qu'il ne souhaitait qu'elargir son marche.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Antisemitisme

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :