Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Espoir israelien : une recherche qui a ete realisee a l'hopital 'Hadassah' a reussi, pour la premiere fois, a stopper la progression de la maladie appelee ALS et meme a ameliorer l'etat musculaire des malades. Le traitement : grace aux cellules souches des malades.

 

Le professeur Dimitri Krossis

 

Bonne nouvelle pour les malades de l'ALS (voir les details de la maladie sur ce lien : ICI) : de nouvelles recherches, qui ont ete realisees ces derniers jours a l'hopital 'Hadassah' ont reussi, pour la premiere fois, a stopper la maladie, et meme a ameliorer l'etat musculaire des patients. Le traitement est realise a l'aide de greffes de cellules souches des malades, apres qu'elles aient subi un traitement revolutionnaire.

 

L'ALS (dystrophie musculaire) est consideree aujourd'hui comme une des maladies les plus complexes a soigner, au cours de laquelle les muscles du corps du malade cessent peu a peu de fonctionner, par palier, et jusqu'a la mort finale plusieurs annees plus tard. A aujourd'hui il n'y a aucun traitement pour cette maladie, et c'est la raison pour laquelle ces recherches, dirigees par le professeur Dimitri Krossis du service de neurologie de l'hopital 'Hadassah, apportent une excellente nouvelle pour les patients atteints par cette maladie.

 

Ce traitement est developpe par la societe israelienne de cellules souches 'Brainstorm', qui a annonce la reussite de ses tests a la bourse de New York. Le developpement de ce traitement est le fruit des recherches du professeur Eldad Melamed et du professeur Daniel Ofen de l'universite de Tel Aviv. D'ici quelques semaines la societe est censee finir le deuxieme stade des essais en Israel et continuer ses recherches aux Etats-Unis.

 

Le professeur Eldad Melamed

 

"Le probleme de l'ALS, et des maladies similaires, est que des groupes de cellules nerveuses degenerent et meurent sans espoir de retour", declare le professeur Melamed. "Nous ne savons pas pourquoi cela se passe, et le traitement dont nous revons tous devrait etre capable d'arreter la progression de la maladie ou d'au moins ralentir son rythme de progression, mais comment faire ca sans savoir quelle est la raison qui est a l'origine de cette degenerescence et de cette mort ? C'est pour cette raison que nous avons developpe un traitement qui repose sur les cellules souches des malades eux-memes".

 

"Nous les prenons de la moelle osseuse, nous les nettoyons et les faisons se reproduire en grand nombre. Ensuite nous leur faisons passer un traitement chimique, qui les transforment en cellules nerveuses, et nous les injectons dans la moelle epiniere et les muscles. Ces cellules nerveuses produisent alors une hormone de croissance qui vient soutenir les cellules nerveuses existantes, et ceci permet de ralentir et meme d'arreter la degenerescence.

 

"Le traitement de 'Brainstorm' se trouve actuellement aux premiers stades d'experimentation", explique Ofrat Karmi, la responsable de l'organisation 'IsrALS', chargee des recherches sur l'ALS en Israel. "Nous connaissons le savoir qui est a la base de ce traitement et les premiers resultats, et il est possible de dire qu'il faut faire avancer ces essais et qu'il y a un espoir qui demontre que dans le futur ce traitement pourrait etre efficace et disponible pour tous les malades. Pour l'instant tout cela est un peu secret, mais il y a vraiment de l'espoir".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :