Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
Un mois et demi apres 'Hamoud anane' Israel a autorise l'entree sur son territoire de 30 agriculteurs de la bande de Gaza pour participer a une foire agricole dans le conseil regional d'Eshkol, region tellement touchee par les roquettes (voir ICI le bilan chiffre de l'operation 'Hamoud anane'). Ils ont rencontre des entrepreneurs, fait des transactions et pris avec eux des echantillons de nouvelles varietes : "quand les gens sont heureux, il n'y a pas de problemes politiques". Et le Hamas ? Justement il n'est pas contre.
 
ימשיכו לעשות עסקים. חקלאים עזתים בתערוכה (צילום: הרצל יוסף)
Science-fiction : des agriculteurs gazaouis lisent des brochures du KKL pendant une foire agricole en Israel
 
Djamel Abu A-Nadjar, responsable de l'association des agriculteurs de Khan-Yunes, a fait vendredi dernier le tour de la foire agricole du conseil regional d'Eshkol - region qui a subi il y a encore un mois et demi de nombreux tirs de roquettes - et a discute avec un entrepreneur israelien qui developpe de nouvelles varietes de tomates. A-Nadjar a ete impressionne par les nouvelles technologies et evalue une liste de varietes qu'il souhaiterait acquerir. Les deux hommes ont echange leurs numeros de telephones et ont decide de continuer leurs affaires des la semaine prochaine. "Mais fais-moi un bon prix", a demande Djamal en continuant satisfait vers le prochain stand.
 
חקלאים מהרצועה בתערוכה.
 
Cette scene semble surrealiste mais elle a reellement eu lieu la semaine derniere : un mois et demi apres l'operation 'Hamoud anane', des entrepreneurs du sud et des agriculteurs de la bande de Gaza ont fait des affaires ensemble lors d'une foire agricole organisee dans la ceinture de la bande de Gaza.
 
 
Pour rappel, donnees tirees de l'article a lire ICI : "L'endroit qui a le plus souffert est le conseil regional d'Eschkol - la-bas pas moins de 480 roquettes et obus de mortier ont explose en 8 jours. 5 maisons ont ete touchees dans ce conseil regional et les pertes causees a l'agriculture se chiffrent a plusieurs dizaines de millions de shekels. Entre autres, 400 dunams consacres a la culture de pommes de terre ont souffert de secheresse a cause d'une coupure de courant due aux tirs, et des milliers de poulets sont morts, des serres ont ete touchees ainsi que deux granges".
  
 

L'unite de liaison et de coordination avec la bande de Gaza a autorise la semaine derniere 30 agriculteurs palestiniens de Gaza a entrer en Israel pour participer a une foire agricole. "L'agriculture n'a pas de frontiere", a explique le commandant de cette unite, Uri Madar. Les graines des plantes peuvent passer d'un cote comme de l'autre, pour cette raison nous avons un point commun. Si nous avons le calme securitaire alors nous pouvons developper l'economie et l'agriculture d'une autre maniere".

 

צילום: הרצל יוסף

 

Au debut de la decennie precedente, environ 70 000 tonnes de legumes en provenance de la bande de Gaza etaient vendus sur le marche israelien. Depuis l'arrivee au pouvoir du Hamas, meme la politique d'exportation a change. A aujourd'hui, la majorite des exportations agricoles de la bande de Gaza part pour les pays europeens, par la mer ou les airs, apres avoir passe un controle securitaire et avoir ete reconditionnee en Israel. "Les exportations agricoles ont lieu tous les jours a partir de la bande de Gaza en direction de l'Europe", a declare le responsable de l'association des agriculteurs de Gaza, Ahmed Shafai. "Nous exportons des poivrons, des fraises, des fleurs, des tomates cerises et des epices". Depuis l'operation 'Hamoud anane' les agriculteurs gazaouis ont exporte vers l'Europe : 200 tonnes de fraises, 130 tonnes de tomates, 5 tonnes d'epices et un million de fleurs.

  

Les agriculteurs gazaouis declarent n'avoir aucun probleme pour entrer en Israel et faire des affaires avec des societes israeliennes. "Au contraire, notre interet est de continuer et de nous coordonner avec les israeliens, et meme d'exporter notre production en Israel. Nous ne regardons pas les choses d'un point de vue politique, mais d'un point de vue economique", ont declare plusieurs participants a cette foire agricole. Selon eux, le gouvernement du Hamas ne se mele pas du tout de leurs affaires et ne s'y oppose pas. "Nous ne coordonnons pas nos actions avec eux, seulement avec l'Autorite Palestinienne et Israel".

  

צילום: הרצל יוסף

Des agriculteurs gazaouis heureux d'etre en Israel

 

Les agriculteurs gazaouis reconnaissent que la situation de l'agriculture s'est amelioree depuis que l'operation 'Hamoud anane' a ramene le calme. A-Nadjar : "les gens peuvent arriver sur leurs terres qui se trouvent proches de la barriere et les travailler. Nous exportons vers l'Europe, mais notre principal but est de reprendre les exportations de nos produits vers Israel et la Judee-Samarie, comme c'etait le cas avant l'arrivee du Hamas au pouvoir".

 

A la fin de la foire agricole les agriculteurs sont retournes dans la bande de Gaza, satisfaits des informations et des idees recues, ainsi que des affaires conclues. Apparemment ils ont voulu faire passer le message qu'a Gaza, il y a plus que des roquettes et de la politique qui rendent difficile la collaboration : "nous gagnons notre vie et faisons remunerer d'autres personnes. Nous sommes en contact avec des societes israeliennes, et quand l'economie va, les gens sont heureux et il n'y a plus de problemes politiques".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :