Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Tsahal met en garde : depuis la fin de l'operation 'Hamoud anane', dans la bande de Gaza, il y a une augmentation des tentatives d'infiltration des palestiniens de Gaza vers Israel. Tsahal etudie la possibilite d'augmenter les efforts de renseignement. Dans la nuit de dimanche un coordinateur de la securite  a attrape un palestinien.

 

מחיסול ג'עברי ועד הפסקת האש: סיכום מבצע “עמוד ענן“

 

Un coordinateur de la securite du kibbutz Mefalsim, dans le Negev, a attrape dimanche matin, aux aurores, un palestinien qui s'infiltrait a partir de la bande de Gaza vers le territoire de l'Etat d'Israel. Le commandant du bataillon de Gaza, le lieutenant-colonel Miki Edelstein, a critique la gestion des forces sur le terrain, et a ordonne une enquete afin de savoir comment les soldats de Tsahal presents sur le terrain l'ont laisse passer. Aucune arme n'a ete trouvee sur le palestinien en illegalite.

 

Suite a l'operation 'Hamoud anane' de novembre 2012, et dans le cadre de l'accord de cessez-le-feu trouve entre Israel et le Hamas sous la mediation de l'Egypte, il a ete decide de reduire le "parametre securitaire" - la distance a l'ouest de la barriere de securite ou les palestiniens ont interdiction de se trouver, est passe de 300 metres a 100 metres. Le resultat est que les forces de Tsahal ont plus de mal a reperer et a attraper les palestiniens qui essaient de penetrer en Israel. 

 

Un responsable militaire du bataillon de Gaza a explique que depuis la fin de l'operation il y a une augmentation importante du nombre de palestiniens qui tentent de s'infiltrer en Israel, en passant par dessus la barriere de securite. Ces deux dernieres semaines 4 palestiniens se sont infiltres en Israel a partir de la bande de Gaza. Les soldats de Tsahal les ont attrapes, dans une partie des cas a la fin d'une poursuite. Le responsable militaire a ajoute que la principale critique du commandant du bataillon de Gaza se concentre sur le fait que ce soit le coordinateur de la securite du kibbuts qui soit arrive le premier sur le lieu de l'infiltration, et non pas les soldats de Tsahal. Selon lui, s'il avait ete question d'un terroriste arme, et non d'un clandestin dans l'illegalite, l'incident aurait pu se terminer avec des victimes.

 

Les combattants qui patrouillent le long de la barriere de securite se sont plaints de la multiplicite des incidents et des tentatives d'arriver a la barriere qui genent la bonne realisation de leurs operations. Un des commandants a declare : "on m'a appris que lorsqu'il y a un probleme de temps et de distance il est possible de faire deux choses : augmenter les forces en place ou ajouter des obstacles qui generont les infiltrations. Aujourd'hui ce sont des clandestins qui cherchent du travail, mais demain ce sera peut-etre un terroriste qui essaiera de penetrer dans une localite. Le Hamas ne maitrise pas tout ce qu'il se passe dans la bande de Gaza".

 

Un officier du commandement du sud a precise qu'a cote du calme absolu qui regne dans la region depuis l'operation 'Hamoud anane', grace a l'implication plus importante du Hamas afin d'eviter tous les tirs sur Israel, il y a une augmentation des troubles de l'ordre le long de la barriere de securite et des tentatives d'infiltration vers le territoire de l'Etat d'Israel. Selon lui, il y a des discussions en cours pour regler ce probleme le long de la frontiere. Par exemple, il est envisage d'augmenter les operations de renseignement. L'officier a ajoute qu'avant l'achevement de la barriere entre Israel et l'Egypte, les habitants de la bande de Gaza passaient la frontiere egyptienne et arrivaient dans les localites bedouines pour trouver du travail. Depuis la fin de la construction de cette barriere, les palestiniens essaient de s'infiltrer a partir de la bande de Gaza, et dans le futur il le tenteront a partir de la frontiere entre la Jordanie et Israel.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0