Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
Pourquoi Elyahu hanavi et pas Myriam hanevia ? Pourquoi quatre garcons qui questionnent et pas quatre filles ? Et quel est l'equivalent de "nous etions des esclaves" en 2013 ? Sarah Blau, Si Himan et Esti G.Haim font un seder feminin dans la Agada.
 
צילום: shutterstock
 
Sarah Blau : le verre d'Elyahu - le verre de Myriam
 
Pendant mon enfance, ma partie preferee du Seder c'etait le texte ou on ouvre la porte a Elyahu hanavi. Toute ma famille se mobilisait pour l'evenement, et faisait legerement trembler la table. "Voila, regardes, il boit !" Ils montraient le vin silencieux dans le verre, alors que je les regardais avec mes yeux de petite fille soupconneuse. "C'est pas vrai, c'est vous !" Je leur repondais en les defiant, et ils me repondait avec des visages outres et indignes : "que nous fassions une chose pareille ? Et a Elyahu en plus ?"
 
צילום: עדי מזן
Sarah Blau
 
Apres j'ai grandi et j'ai compris qu'Elyahu n'etait pas exactement comme un Santa claus amateur de bon vin, mais  un homme dur et passionne, qui n'aime pas specialement la compagnie des hommes et leur prefere la solitude des grottes.
 
quand j'ai encore grandi j'ai commence a mettre a cote du verre d'Elyahu un verre d'eau pour Myriam hanevia, celle qui a mon grand desarroi est devenue, au fur et a mesure des genrations, aussi invisible qu'Elyahu. Regardez ce qui est arrive a cette grande prophetesse et grande dirigeante. Elyahu est devenu un saint, mais elle aussi etait recouverte de saintete feminine : il y a Myriam la soeur de Moshe, Myriam la sage-femme, et celle qui a danse au son des tambours avec les autres femmes, et bien sur, la Myriam des potins qui a attrape la lepre a cause de ses histoires sur son frere.
 
C'est cette derniere Myriam qui est gravee dans la memoire nationale. Ou est-elle et ou est la lionne qui a lutte avec Moshe pour le leadership ? En fait c'est la vraie raison de ses malheurs, elle a ose defier le ledership, elle a ose remettre en question les methodes de Moshe, et n'a pas colporter les potins sur sa femme noire. 
 
A ma grande joie, ces dernieres annees la couche de sucre rose et de leger maquillage pose sur Myriam s'enleve, et elle redevient celle qu'elle a toujours ete : un vrai modele de dirigeante. Alors meme cette annee, pendant le Seder, pendant que nous ferons tous trembler la table pour les neveux et nieces, et que nous appelerons a l'unisson "regardez ! Elyahu boit son vin", je montrerai le verre d'eau claire au centre de la table, et je dirai a ma niece Abigail : "Myriam aussi, meme Myriam boit", apres je lui ferai un clin d'oeil de l'autre bout de la table.
 
Esti G.Haim : celle qui ne sait pas questionner
 
La Agada de Pessah c'est l'histoire de la sortie d'Egypte pour la liberte de tout le peuple d'Israel, mais en fait elle n'est racontee que par le regard des garcons : le sage, le mechant, l'innocent et celui qui ne sait pas questionner ; La suite ce sont des rabbins et des sages qui racontent l'histoire de la sortie d'Egypte jusqu'au Shema du matin - et le tout avec "nous n'avons qu'un D.ieu". C'est l'histoire des heros : Moshe, Joshua et Aharon, que des hommes bien sur. Les femmes dans la Agada restent dans l'ombre.
 
Esti G.Haim
 
Mon coeur va a celles dont l'histoire n'est pas racontee : les meres, les petites filles, les femmes qui etaient parmi la grande communaute de ceux qui sont sortis d'Egypte pour etre libres et qui ont erre dans le desert pendant quarante ans. Les femmes qui sont dans les coulisses de la Agada : la mere de Moshe qui a du renoncer a lui pour qu'il ne soit pas l'aine assassine, une histoire qui m'en rappelle d'autres qui datent des annees noires qui vinrent bien apres, ou la soeur de Moshe, Myriam, qui a garde le panier et Moshe bebe quand il etait pose dedans et qu'il flottait sur le Nil. Sans elle nous n'aurions jamais connu son histoire. Et bien sur, la fille du pharaon, qui a sauve le bebe et l'a eleve, celui qui a sauve le peuple dans son entier.
 
Dans mon nouveau livre, 'Anashei pinot', l'heroine, Dvori, demande a ecrire l'histoire de la vie des gens qui sont de cote, pas l'histoire des heros, qui est deja racontee dans son entier. Meme dans la Agada j'essaie d'imaginer ce qui est dissimule a l'oeil : les femmes agenouillees qui accouchent dans le sable, pendant qu'elle risquent d'etre pietinees par la foule qui fuit les egyptiens. Les femmes qui allaitent, qui sont affamees, aux levres gercees, les femmes qui pensent qu'il vaut mieux arreter, qui esperent se reposer a cote d'une oasis croisee sur la route du desert, comment personne ne leur demande leur avis.
 
איפה בת פרעה? למה מחביאים את אחות משה? שהרה מרימה כוס מים לכבודה (צילום: shutterstock)
 
Ce voyage de ces femmes pleines de poussiere, me rappelle celui plus recent de ceux qui sont sortis d'Ethiopie, dont nombre d'entre eux ont traverse le desert a pieds et ont connu de terribles epreuves. Je pense a Tsipora, la femme de Moshe, nous ne savons presque rien sur elle. Est-ce qu'elle etait avec lui lors de ce long voyage ? Est-ce qu'elle lui a suggere des choses pendant les moments de crises ?
 
J'essaie d'imaginer un autre monde antique, moins patriarcal, qui avait des processus historiques differents, et ou les quatres garcons  qui posent des questions dans la Agada auraient ete des filles, ou au moins deux garcons et deux filles. Que se serait-il passe alors ? Est-ce que la fille qui ne sait pas questionner, cette petite la, celle qui a disparu, peut-etre qu'elle aurait leve la voix et chante "nous avons une D.ieu" ?
 
Si Himan : nous avons ete esclaves ? Non, je ne travaille pour personne
 
Je ne travaille pour personne, non non
Je ne travaille pas pour toi, non non
Dis moi juste oui, dis moi qu'il est temps de se marier
Dis moi pourquoi pas ?
Parce que je suis un etre humain et j'ai perdu tout interet
 
Il est possible de rajouter quelque chose a ce texte ecrit par Ran Efron en 1988, dire "nous avons ete esclaves" tire de la Agada chantee par toute la maison d'Israel :
 
Nous avons ete esclaves, nous avons ete
Maintenant nous sommes des gens libres, des gens libres
Nous avons ete esclaves
Maintenant, maintenant nous sommes des gens libres
Des gens libres
 
Si Himan
 
Les periodes de ma vie ou je me suis sentie libre en tant que femme ont ete limitees et ont disparues, mais je m'en rappelle bien. En tant qu'adolescente rockeuse et qui dirigeait des groupes ou il n'y avait que des hommes, j'etais consideree comme quelque chose de rare dans la culture musicale israelienne, qui etait composee de groupes militaires ou de fanfares isolees avec une guitare. Et d'un coup une adolescente aux cheveux courts apparait habillee avec des maillots de corps de garcons, une adolescente qui va dans les clubs de Tel-Aviv avec des chansons comme "Olam Ta'asiati" (monde industriel), "alors je t'aimais", "je ne travaille pas", "super heros", des chansons qui ont berce une generation de filles qui voulaient retirer leurs tabliers, bien plus qu'une metaphore, et jeter le joug et les cordes.
 
 
 
 
Ces dernieres annees je dirige des groupes d'adolescentes en danger, et au cours d'ateliers musicaux je leur apprends comment etre des femmes independantes, et ca fait des merveilles. "Si vous le voulez", c'est la vraie histoire de la liberte feminine.
 
Sarah Blau, Si Himan, Esti G.Haim et d'autres participeront a l'evenement "Nous faisons le Seder" qui se deroulera mercredi 27 mars 2013 a 'Bait hair' a Tel-Aviv.
 
Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.
Tag(s) : #Judaisme

Partager cet article

Repost 0