Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

L'operation France a commence : le but est d'augmenter l'Alyah vers Israel, et pour cela seront augmentes les efforts de communication et le nombre des delegues israeliens en France sera augmente de facon importante. En plus de cela, un mecanisme de simplification des procedures bureaucratiques sera mis en place pour aider a une meilleure integration.

 

צילום: דני כהן, באדיבות ''עמי''

 

Le gouvernement est suppose adopter dans deux semaines un programme inedit en son genre destine a attirer le judaisme francais en Israel.

 

Le programme comprend une augmentation importante du systeme de delegues israeliens en France dans les centres importants de population juive, une augmentation importante des moyens de communication sur Israel aupres d'eux et la realisation d'une serie d'actions qui permettront le debut du processus d'integration des juifs de France alors qu'ils se trouvent encore dans leur pays d'origine. En plus de cela, le gouvernement devrait prendre une serie de decisions censees faciliter de maniere importante l'integration et l'absorption des juifs en France en Israel.

 

Il faut preciser que le nombre de olims de France a bondi de 1600 en 2012 a 3000 en 2013. Des responsables impliques dans la preparation de ce programme l'ont decrit comme "historique". Selon eux, c'est la premiere fois qu'Israel essaie directement et de maniere importante de faire venir une communaute juive d'un Etat occidental.

 

Le programme a ete nomme de facon non officielle "Tsarfat Tchila" et il est ne sur fond d'abandon massif des juifs de France. Le systeme gouvernemental israelien n'a aucun chiffre precis, mais selon differentes informations, il semblerait qu'il s'agisse d'au moins plusieurs dizaines de milliers qui ont quitte ces dernieres annees la France pour l'Angleterre, les Etats-Unis, le Canada et d'autres pays.

 

Dans de nombreux cas, il s'agit de couches sociales bien installees. Ces derniers mois, le nombre de juifs de France ayant quitte leur pays a augmente sur fond de crise economique la-bas, d'augmentation des taxes et impots qui ont touche principalement les couches favorisees, mais aussi sur fond d'augmentation de l'antisemitisme. En debut de semaine, il y a meme eu une manifestation geante a Paris, le genre qui n'a pas ete vue en Europe depuis la shoah, au cours de laquelle environ 20000 personnes ont crie "les juifs dehors".

 

En raison de la sensibilite politique de ce dossier, la decision a ete prise de ne pas detailler les raisons de ce programme mais de se contenter de declarations floues. Il est ainsi indique que "la communaute juive de France est la plus importante d'Europe occidentale et est aussi, pour plein de raisons, la plus mure pour un processus d'emigration".

 

Differents indicateurs montrent aux responsables l'urgence qui pousse les juifs de France et de Belgique a emigrer vers differents pays. Pour differentes raisons, dont la plupart peuvent etre amenees a changer, Israel n'est pas la destination preferentielle de ces emigrants-la. L'inversion de cette vague d'emigration, pour qu'elle devienne en faveur d'Israel, neccessite une action orientee et axee de l'Etat et des institutions du peuple juif, ainsi que la mise en place d'une collaboration avec les communautes en question.

 

Ce programme sera presente au gouvernement par la ministre de l'integration, Sofa Landver, et ceux qui y ont collabore avec elle, ainsi que de nombreux acteurs du monde juif comme : le ministere du tourisme, des finances et de la diaspora, l'agence juive, l'organisation sioniste et encore d'autres responsables. Ce programme a aussi recu la benediction du premier ministre, Benyamin Netanyahhu.

 

Attirer les olims en Israel

 

Selon le plan elabore ces derniers mois au sein de la commission speciale composee de responsables de l'Alyah et de l'integration, le programme serait divise en deux axes principaux.

 

D'un cote : une augmentation consequente du volume d'activites en France dans le but d'attirer les juifs en Israel. Pour cela, le ministere de l'Alyah et de l'integration nommera 7 chefs de projets supplementaires et parlant le francais pour qu'ils soient en activite au sein de la communaute. L'agence juive ajoutera 3 delegues et 3 employes locaux israeliens a la delegation presente en France, et 12 jeunes delegues pour les ecoles. L'organisation sioniste et le ministere de la diaspora enverront environ 20 couples de delegues charges d'enseigner l'hebreu et d'augmenter les activites ayant pour but le sionisme.

 

D'un autre cote : il sera nomme un conseil de direction qui aura pour but d'ameliorer les bases de l'integration et l'accompagnement des olim apres leur arrivee en Israel, afin de leur assurer un emploi, un logement et des conditions d'integration qui les renforceront dans leur decision et eviteront un retour en France apres un an ou deux.

 

Ce conseil de direction sera charge de s'occuper de bloquages qui rendent difficiles l'Alyah des olim de France. Par exemple, une des actions importantes dont le conseil devra s'occuper concerne l'allegement et l'amelioration de l'acces aux permis de travail en Israel pour ceux qui ont etudie et ete formes en France - comme les medecins, les avocats, differents soignants, et bien d'autres encore.

 

Afin de permettre ces changements et d'autres activites, le conseil de direction se rencontrera au moins une fois par mois. Le gouvernement l'autorisera a proposer des changements legislatifs, et un systeme de regulation evaluera l'integration des olim dans le marche du travail. Le conseil aura l'autorisation d'agir sur les processus de service militaire des olim, et ceci afin de rassurer ceux qui s'inquietent de ce qui les attend au sein de Tsahal. Le conseil aura le mandat d'organiser l'accueil des enfants et des adolescents au sein des institutions d'education appropriees aux aspirations des parents, pour ainsi aussi aider a leur integration en Israel.

 

Une autre missionn dont sera responsable le conseil de direction  : "encourager la delocalisation d'entreprises et des capitaux d'investissement". Le but de cette action est d'attirer en Israel les chefs d'entreprises juifs de France. "Le but est que leurs entreprises fassent l'Alyah, pas seulement eux et leur famille", a explique un des responsables implique dans ce programme.

 

Le programme sera mis en place pour trois ans et son budget s'elevera a plusieurs millions de shekels. Les objectifs officiels de ce programme est d'augmenter le nombre de olim de France d'environ 3000 ames en 2013 a 4000, 5000 et 6000 ames au moins en 2014, 2015 et 2016 ainsi que d'augmenter le nombre d'ouverture de dossiers d'Alyah de 9000, 10000 et 11000 conformement aux objectifs. Concretement, les instigateurs de ce projet attendent des resultats bien plus importants.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :