Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 
La chienne heroique des livres de l'ancien chef d'etat-major, Motta Gur, a ete ressuscitee par son fils, Rami Gur. Dans une interview qui sera publiee demain dans le supplement du shabbat '7 yamim' du journal 'Yediot Aharonot', Rami Gur raconte comment il a trouve son pere baignant dans son sang apres s'etre suicide, et pourquoi il a decide d'ecrire.
 
 
Elle a emu des generations entieres d'israeliens et est devenue un symbole du courage, presque comme son createur. Maintenant, Azit la chienne parachutiste, l'heroine des livres de l'ancien chef d'etat-major, Motta Gur, revient a la vie dans le nouveau livre ecrit par son fils, Rami Gur. "J'ai decide d'ecrire justement sur elle pour prendre la suite de mon pere", a t-il declare.
 
 
Le livre 'Azit la chienne parachutiste', qui a ete illustre par Nahum Gutman, a ete publie en 1969, deux ans avant la naissance de Rami. Deux ans plus tard fut publie 'Azit dans les palais du Caire' avec les illustrations de Shmuel Katz, mais Rami ne lut ni l'un ni l'autre. C'est quand le troisieme livre sortit, 'Azit dans le desert de Judee', et que Motta revela a son fils que son nom apparaissait dans le livre qu'il devint curieux et lut les trois. L'histoire d'Azit, revele Rami, n'est pas basee sur une chienne qui a grandi dans leur maison, "bien que beaucoup de chiens ont grandi chez nous".
 
 
Azit est nee de l'imagination de son pere alors qu'il etait general au sein du commandement du front nord. "Il se rendait souvent dans les abris antibombes des kibbuts et des villages qui subissaient les tirs, et il voulait distraire les enfants, alors il leur a invente des histoires. Papa a cherche un personnage auquel les enfants pouvaient s'attacher, et il s'est souvenu de son enfance : a Jerusalem il y avait un voisin qui vivait au dessus de sa maison, et il avait une chienne appelee Aza. Aza a donne naissance a Azit".
 
 
Apres la mort de Motta, qui s'est suicide en se tirant une balle il y a 18 ans a l'age de 65 ans (Ndlr : alors qu'il etait atteint d'un cancer en phase terminale), Rami et son frere ont trouve des feuillets laisses par leur pere qui racontaient l'histoire de 'Azit a Entebbe', et il y avait integre les noms de ses petits-enfants. Dans le nouveau livre ecrit par Rami, 'Azit et les otages au Liban', ce dernier y a mit les noms de ses quatre enfants.
 
 
"Comme mon pere, moi aussi j'invente des histoires pour enfants", declare t-il. Apres que lors d'une excursion annuelle, en tant qu'accompagnateur, il ait recu un feedback positif sur ses histoires, Rami a decide d'ecrire. "J'ai choisi Azit pour prendre la suite de mon pere, et en fait l'ecriture c'est comme une psychotherapie, et parce que j'espere faire un clin d'oeil aux parents qui ont grandi avec les histoires de cette chienne".
 
 
Dans cette interview Rami raconte aussi comment il a trouve son pere baignant dans son sang dans la cour de leur maison apres s'etre suicide, et il donne des anecdotes sur ce general respecte, qui a dirige le regiment de parachutistes qui a libere la vieille ville de Jerusalem il y a exactement 46 ans.
 
Le film integral de Azit la parachutiste :
 
 
 
Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.
Tag(s) : #Culture

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :