Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

El Kohn, aujourd'hui retraite americain, se souvient de ce qu'il s'est passe il y a 75 ans en Allemagne. "Ils ont rassemble tous les juifs dans la mairie. Quand nous sommes revenus j'ai vu que les synagogues avaient ete vandalisees, et que les coussins de priere avaient ete jetes au feu. Des plumes volaient dans tous les sens". Et aujourd'hui : l'antisemitisme est de retour.

 

ברלין, 1938.

 

Ca s'est passe le 9 novembre 1938. D'un coup il y a eu des coups dans la porte. El Kohn se souvient de ca comme si c'etait hier. "A cette epoque la nuit tombait plus tot", se souvient ce retraite age de 79 ans, habitant aujourd'hui Palo Alto en Californie. "Les juifs ne devaient pas etre dans les rues a la nuit tombee".

 

El Kohn, alors age de 4 ans, est alle dormir de bonne heure. Vers 22 heures, un officier allemand est arrive a la maison familiale. Il a pris le petit enfant, ses parents et sa grande soeur pour les emmener a la mairie de la petite ville de Brachfeld ou il a grandi. Il y avait la-bas deja beaucoup de juifs. Personne ne leur a dit pourquoi ils avaient ete emmenes a la mairie et quel devait etre leur sort. "Je n'avais pas peur", se souvient El Kohn. "Pour moi c'etait une aventure".

 

 (צילום: Gettyimages)

 

Le groupe de juifs fut garde dans un abri pendant toute la nuit - les hommes d'un cote et les femmes et les enfants de l'autre. "Je me souviens encore l'horrible couleur verte des murs". Avant le lever du jour les femmes et les enfants furent ramenes chez eux, et alors ils prirent connaissance des evenements de "la nuit de cristal", qui a eu lieu il y a 75 ans. Ils ne le savaient pas, mais ce n'etait que le prelude a la shoah et a l'aneantissement de 6 millions de juifs. L'histoire d'El Kohn, qui apres son arrivee aux Etats-unis est devenu ingenieur en aeronautique, a ete relatee dans le journal juif 'The Jewish Weekly'.

 

Selon lui, avant le 9 novembre, les 2978 juifs de Brachfeld - une ville pittoresque situee entre Francfort et Leipzig - "pensaient que les choses s'amelioreraient. Mais tout a change avec les evenemens de 'la nuit de cristal'. Les hommes, dont mon pere, ont ete emmenes de la mairie au camp de Bunchenwald. Six mois plus tard mon pere a reussi a se faire liberer du camp, apparemment grace au certificat d'excellence qu'il avait recu du gouvernment allemand suite a son service militaire pendant la premiere guerre mondiale. Les femmes et les enfants furent ramenes a la maison".

 

 (צילום: Gettyimages)

 

Avec leur retour, les juifs de Brachfeld decouvrirent que leurs synagogues avaient ete pillees et vandalisees. Les livres de Torah et les bancs avaient ete jetes dans les rues et brules. "Pendant leur fureur les pilleurs et les vandales avaient dechire les coussins personnels des familles juives, ils les avaient jete au feu et les plumes volaient en l'air. Pendant un jour ou deux les plumes ont vole dans tous les sens". Les synagogues n'ont plus jamais ete utilisees apres.

 

L'histoire de El Kohn s'est bien terminee, au contraire de celle des autres six millions de juifs. De fil en aiguille sa mere, qui avait enterre des bagues dans le jardin et les a vendu, a reussi a sauver sa famille de l'enfer allemand. "Nous etions les derniers juifs de la ville", raconte El Kohn. Les autres avaient deja ete deportes dans les camps d'extermination et ne sont jamais revenus.

 

מציינים את ליל הבדולח בבית הספר היהודי בברלין (צילום: Gettyimages)

 

75 ans sont passes depuis, mais l'antisemitisme n'a pas pour autant disparu. Selon une enquete de l'organisation des droits de l'homme de l'Union Europeenne, qui a ete publiee par la BBC, il ressort qe 76% des 5847 juifs interroges sont persuades que depuis les cinq dernieres annees il y a une augmentation de l'antisemitisme. Pas moins de 29% d'entre-eux envisagent d'emigrer a cause de l'antisemitisme. A la tete de cette liste apparaissent les juifs hongrois (48%), puis les juifs de France (46%) et ceux de Belgique (40%).

 

הרב הראשי לאו בברלין (צילום: Gettyimages)

 

De cette enquete, qui a ete realisee en 2012 dans les huit pays ou resident 90% des juifs d'Europe (Belgique, France, Allemagne, Hongrie, Italie, Suede et Royaume-Uni), il ressort que 66% des juifs sont persuades que l'antisemitisme est un probleme en Europe. Dans le meme temps il est signale aussi le role des reseaux sociaux qui sont consideres comme des generateurs d'antisemitisme. Une britannique agee de 50 ans, citee dans l'enquete, a declare : "j'ai subi plus de reflexions antisemites depuis que je suis sur Facebook que pendant toute ma vie".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Shoah

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :