Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Un parti de droite a organise une manifestation avec des messages antisemites, les manifestants pretendent que les fideles de Breslev "se comportent vulgairement" avec les habitants du coin. D'apres le Ministere de l'interieur, les manifestants "ont attaqué la police a l'aide de grenades et de lance-pierres".

  

"המשטרה השתמשה בסמכותה לרעה". ההפגנה באומן (צילום: AP)

 

La police de la ville d'Ouman, en Ukraine, a arrete hier (dimanche) 60 personnes qui ont tente de manifester contre les fideles juifs arrives dans la ville. Le tribunal leur avait interdit de manifester.

  

D'apres l'agence de presse ukrainienne "UNIAN", la porte parole du Ministere de l'interieur, Victoria Kouchnir, aurait declare : "les manifestants se sont servis de grenades, de lance-pierres, et d'autres armes d'attaque". En plus, elle a raconte que les manifestants tenaient des pancartes avec des messages antisemites contre les fideles de Breslev qui venaient d'arriver d'Israel, comme chaque annee, pour feter le nouvel an juif. Les inculpes ont ete arretes pour enquete.

 

null

  

D'apres le parti "Swoboda" (liberte), dont les membres ont ete arretes, les habitants d'Ouman se sont plaints aupres d'eux que les fideles juifs se comportent vulgairement et avec culot. "C'est une provocation de dire qu'ils avaient des grenades et des lance-pierres", a denonce le parti de droite, "c'est la police qui s'est mal comporte face a des gens epris de paix".

 

צילום: AP

Manifestante eprise de paix

 

Dans une declaration du parti, dont seuls les ukrainiens peuvent etre membres, "les gens epris de paix" de "Swoboda" declarent  que la police a attaque les manifestants sans avertissement et a commence a les frapper, y compris les vieillards, les femmes et les enfants. D'apres eux, un enfant a meme du etre soigne dans un hopital. Encore d'apres le parti de la "Liberte" ils n'ont pas eu le droit de voir un medecin ou un avocat.

 

צילום: AP

 

Ouman est une ville commercante et industrielle du sud-ouest de l'Ukraine. Au 18eme siecle eurent lieu les emeutes anti-juive d'Heidmkim, et lorsque qu'eclata la revolte paysanne de 1788 de nombreux juifs furent assassines. Ouman est connue comme LA ville "Kleizmer", et un des centres de formation important pour les juifs Ashkenazes. La majeure partie du judaisme et des juifs ont disparus pendant la "Shoah". Nahman de Breslev y a vecu et y fut enterre, et ses fideles y viennent regulierement se recueillir.

 

צילום: AP

Que des baba cool ukrainien !

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein

 

 

 

http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-4127482,00.html

 

Tag(s) : #Antisemitisme

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :