Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Un professeur d'une ecole situee a cote de la ville de Halab, en Syrie, a raconte qu'un avion a tire un missile au napalm sur les eleves de l'ecole. Au moins 10 morts et environ 50 blesses, la plupart atteints de blessures. En plus de cela, un sondage aux Etats-Unis montre que la tres grosse majorite des americains souhaitent que Barack Obama demande l'autorisation au Congres d'attaquer la Syrie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Est-ce qu'apres le massacre a l'arme chimique dans la peripherie de Damas il y a une semaine et demi, le regime d'Assad a encore utilisee une arme meurtriere contre son propre peuple ? Les habitants vivant autour de la ville de Halab, dans le nord de la Syrie, souffrent de brulures causees apparemment par une bombe contenant des matieres inflammables ressemblant au napalm, ont ete montres aujourd'hui dans un reportage de la chaine BBC. Selon ce reportage, suite au bombardement d'une ecole, 10 personnes auraient ete tuees et de nombreux autres blessees. La plupart des blessures constatees sont des brulures.

 

Dans le reportage, on voit un homme, qui se presente comme etant un professeur de l'ecole, qui souffre de brulures sur la majeure partie de son corps. "L'avion a bombarde une region habitee. Nous avons essaye de sortir dehors afin de ne pas etre touches, mais le destin nous a rattrape", explique-t-il. Le professeur a ajoute : "les eleves se sont reunis a un endroit et apres l'avion nous a touche".

 

Le medecin qui a soigne les blesses a declare aux medias que les syriens se sentent comme des citoyens de seconde zone. "Le reste du monde a echoue et des citoyens innocents en paient le prix", a-t-il declare. Le medecin ne s'est pas montre optimiste en ce qui concerne les chances de guerison des blesses : "la plupart des enfants souffrent de brulures graves sur tout leur corps, du fait, leur chance de survie est faible".

 

Sur une video, filmee apres l'attaque, un autre medecin qui a lui aussi soigne des blesses, a declare que 10 eleves ont ete tues et que 50 autres ont ete blesses, la plupart atteints de brulures graves causees par une bombe au napalm. Dans le reportage de la chaine BBC, les blesses ont l'air de morts vivants.

 

 

Le journaliste de la BBC, qui s'est rendu sur les lieux du bombardement, estime que le missile tire contenait une matiere ressemblant a du napalm. Un docteur britannique qui travaille en Syrie pour une organisation humanitaire, a soigne une partie des blesses de l'attaque : "c'etait le chaos total", se rappelle-t-elle, "il y a eu une arrivee massive de gens atteints de brulures serieuses, cela ressemblait a des brulures dues au napalm, ou a quelque chose de similaire, mais je n'en suis pas completement sure".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli

Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost 0