Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Amjad Awad, qui est l'auteur du massacre d'Itamar avec son cousin Hakim Awad, a ete reconnu coupable de toutes les accusations contre lui, dont 5 assassinats. Il est entre au tribunal avec un sourire au visage alors que des militants de droite exigeaient la peine de mort. Son cousin a deja ete condamne a 5 peines de prison a perpetuite.

 

 

צילום: חגי אהרון

Amjad Awad

 

 

Le tribunal militaire a reconnu coupable, ce lundi, Amjad Awad, age de 19 ans du village d’Awarta, pour le meurtre des cinq membres de la famille Fogel en mars de cet annee. Amjad a ete reconnu coupable pour ce massacre qu'il a commis avec son cousin, Hakim Awad, qui lui a deja ete condamne en septembre dernier a la peine de cinq peines de prison a perpetuite. Le verdict concernant Amjad sera communique plus tard.

 

Lors de cet attaque terroriste a Itamar qui a eu lieu il y a huit mois, Awad a tue de ses mains le pere Ehud, age de 36 ans, la mere Ruti, agee de 35 ans, ainsi que trois de leurs jeunes enfants, Yoav, 11, Elad, 4 et Hadas, 3 mois. Son cousin Hakim, qui l'a aide a tenir les enfants, a aussi tire sur Ruti Fogel, apres que Amjad l'ait poignardee.

 

Cette apres midi Awad a ete reconnu coupable de tous les chefs d'accusation retenus contre lui : cinq assassinats, deux delits de trafic d'armes, et complot organise afin d'entrainer la mort. Awad est entre dans la salle du tribunal en souriant. Le membre de la Knesset Mikhael Ben-Ari (Haihoud haleumi) qui etait present a crie a l'accusation : "si tu ne demandes pas la peine de mort, tu l'envoies en maison de repos". Le militant de droite Baroukh Marzel est aussi arrive sur place et a dit a l'assassin : "retire ce sourire, on t'aura".

 

Pendant l'audience et les deliberations, l'accusation representee par l'avocat adjoint Robert Neufel, a demande une condamnation a cinq peines consecutives de prisons a perpetuite ainsi qu'une peine supplementaire pour les autres crimes dont il a ete reconnu coupable. "Ses actes criminels portent atteinte a la valeur basique de la societe. La saintete de la vie est un principe commun a toutes les religions et toutes les cultures, c'est une valeur supreme...Il n'y a rien qui justifie les crimes dont il est accuse dont le meurtre de cinq membres d'une meme famille juste parce qu'ils etaient juifs. Il l'a fait avec barbarie, il n'a pas exprime de regret, et avait meme prevu d'autres crimes du meme genre".

 

 

null

Hakim Awad

 

 

Neufel a ajoute que "au travers de la comprehension profonde que la force d'une societe ne se mesure pas seulement a sa force, mais aussi a sa capacite a ne pas repondre en n'ecoutant que son coeur et son instinct, mais a sa capacite de juger et de deliberer avec sagesse...la peine demandee a pour but que l'accuse soit enferme et eloigne de la societe de maniere a ce qu'il ne revoit jamais la lumiere du jour en tant qu'homme libre".

 

A la fin des deliberations, le membre de la Knesset Ben-Ari a declare qu'il s'agit d'une "degradation de la famille Fogel et de l'Etat d'Israel. La peine de mort existe dans la loi. Le conseiller judiciaire, sous les ordres du gouvernement, a apparemment donne l'ordre de finalement abandonner le sang des israeliens".

 

Le mois dernier, lors d'une audience au tribunal, Amjad Awad a reconnu les faits. Au cours de cette audience ont ete exposes les resultats du laboratoire qui demontrent que ses empreintes digitales ont bien ete trouvees sur le lieu du crime, ainsi que les expertises qui prouvent qu'il y a correspondance entre l'arme que les deux complices ont volees pendant leur introduction dans Itamar et les balles retrouvees dans la maison de la famille Fogel.

 

Lors de l'audience de septembre au tribunal militaire, ou il a ete reconnu coupable de meurtre et condamne a 130 ans de prison, le cousin Hakim Awad a pretendu, entre autre, que des agents de securite avait attache et rue il y a un an deux jeunes de son village. "J'ai 18 ans et je suis dans ma periode d'adolescence. Ce n'est pas n'importe quel jeune de mon age qui pense au meurtre, seulement un jeune palestinien dont la terre est occupee. C'est ce que ce pays me fait tous les jours. Quand je dois sortir de mon village, je suis toujours fouille et je recois toujours des coups".

 

Juste avant d'entendre sa condamnation Hakim Awad a eu le temps de declarer qu'il n'etait pas desole, et qu'il avait tue les cinq membres de la famille Fogel "a cause de l'occupation". A sa sortie du tribunal il a fait le "V" de la victoire avec ses doigts. Les juges ont ecrit qu'ils ne l'avait pas condamne a mort parce que, entre autre, "sur ces gens la peine de mort n'est pas efficace".

 

 

 

 

Traduction de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli

 

http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-4154004,00.html

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :