Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

24 soldats parachutistes qui ont servi avec Avner Gvaryahu, un responsable de "Shovrim shtika" (rompre le silence), s'elevent contre les "temoignages mensongers" qu'il diffuse a travers le monde. "Nous n'acceptons pas ces inventions et ces histoires fantaisites. Nous ne nous laisseront pas presenter comme des criminels de guerre".

 

צילום: אבישג שאר ישוב

Avner Gvaryhahu

 

A visage decouvert et sous leurs vrais noms les anciens compagnons d'arme du responsable de l'organisation d'extreme gauche "Shovrim shtika", Avner Gvaryhahu, s'elevent contre lui et les temoignages mensongers qu'il diffuse lors de ses conferences a travers le monde et sur le site internet de cette organisation.

 

"Nous avons decide de reveler la verite et nous faire connaitre", ont-ils ecrit dans un post en signant de leurs noms. "Nous sommes toute une equipe, nous etions avec Avner dans les cas dont il temoigne. Nous sommes une preuve vivante. Nous, avec nos noms et nos signatures, nous sommes la verite avec laquelle 'Shovrim shtika' ne peut pas faire face", ont ecrit les 24 soldats parachutistes.

 

"Nous, soldats et commandants parachutistes du contingent de novembre 2004, avons participe aux centaines d'operations et d'arrestations en Judee-Samarie et au Liban, tout en risquant reellement nos vies et avec un vrai sentiment d'obligation, de mission, tout en sachant que nos actions etaient necessaires pour proteger les citoyens de l'Etat d'Israel. Aujourd'hui, 8 ans apres notre demobilisation, nous nous unissons de nouvau sur le front, et ce afin de faire sortir la verite", ont-ils ecrit avec colere.

 

"Nous n'acceptons pas ces inventions et ces histoires fantaisites, cette deformation de la verite en ce qui concerne nos actions militaires. Nous ne laisserons personne entacher nos noms et nous presenter comme des criminels de guerre. Nous ne laisserons personne presenter ses objectifs sur le compte de la verite - bien entendu pas sur celui de notre equipe qui connait bien ses membres et leurs valeurs".

 

Les soldats precise qu'ils ne font partie d'aucune organisation politique, et qu'ils sont en faveur des critiques qui ont pour but d'empecher ce qui est interdit et qui peut se derouler lors d'operations militaires. Ils ont aussi precise qu'ils sont totalement opposes a la persecution personnelle contre Avner Gvaryhahu et aux appels a la haine qui pourraient resulter de leurs propos. "Nous ne laissons pas un compagnon derriere nous, meme s'il se trompe".

 

Malgre cela il critiquent fermement leur ancien compagnon d'armes. "Le public israelien a le droit de connaitre la verite. La verite de tous les membres de l'equipe, et non pas celle d'un seul. Sans interets et sans deformation. C'est notre droit et notre obligation morale, pour nous-memes, les soldats de Tsahal et le peuple d'Israel. Nous tous, que nous soyons de droite ou de gauche, nous disons clairement : les actes qui sont reproches a notre equipe dans le cadre de ces temoignages sont faux".

 

"Nous n'avons jamais recu d'ordre d'ouvrir le feu sur des gens non armes, nous n'avons detruit aucun bien, et il n'y a pas l'ombre d'une verite selon laquelle les membres de notre equipe aient ete violents contre les personnes arretees ou que ces personnes aient ete frappees de maniere systematique. L'organisation 'Shovrim shtika' pretend que tous les temoignages de l'organisation sont croisees et verifiees avec d'autres temoins. Les temoignages d'Avner Gvaryahu n'ont jamais ete croises ou verfifies avec les membres de l'equipe".

 

Les anciens co-equipiers d'Avner ajoutent encore que "Shovrim shtika" doit demontrer la veracite de ses temoignages, et que s'ils ne peuvent pas le faire alors ils doivent les supprimer et s'excuser pour ces publications. "Sur cette petition il y a la signature de 24 membres de notre equipe. Une majorite importante face a un homme seul, face au temoignage d'une equipe entiere. Sur ce nous exigeons de l'organisation 'Shovrim shtika' de prendre en charge la demonstration que ces temoignages sont vrais et representent ce qu'il s'est passe. Qu'ils prouvent cela et le demontrent avec des faits ! S'ils ne peuvent pas demontrer la veracite de ces temoignages alors nous exigeons qu'ils soient retires et que l'organisation presente ses excuses aux membres de notre equipe pour ces publications. Il est permis de critiquer mais pas de mentir", ont conclu les soldats en signant de leurs noms sous le titre "soldats et commandants parachutistes, contingent novembre 2004".

 

L'organisation "Shovrim shtika" a repondu : "a 'Shovrim shtika' nous sommes fiers d'Avner Gvaryahu, soldat et commandant parachutiste, comme des 1000 autres soldats et soldates qui ont brise le silence. Cette lettre, tout comme les autres tentatives precedentes, n'est que de la medisance et n'entache en rien les temoignages d'Avner. L'effort fait par les responsables de droite pour semer le trouble au sein de l'unite est moche. Les temoignages d'Avner, comme la plupart des temoignages recoltes par 'Shovrim shtika', ne se preoccupent pas des cas extremes mais de la routine journaliere de l'occupation.

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0