Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

La romanciere britannique Hilary Mantel a consacre sa vie a l'ecriture de romans historiques, avec des personnalites historiques qui ont obtenu du pouvoir sans etre nes avec. Apres avoir emporte le "Booker Prize Fiction" ses livres ont continue de conquerir l'Angleterre, mais aussi le reste du monde. En ce qui concerne le boycott culturel de son pays envers Israel elle a declare : "l'occident ne comprend pas l'etendue de l'antisemitisme dans le monde".

 

הילרי מנטל עם ספרה "וולף הול". "חרם פועל נגד מי שנוקט בו" (צילום: AFP)

 

"Les gens qui vivent leur vie dans la securite en permanence, qui sont proteges et dans le confort, ne peuvent pas vraiment comprendre le combat pour la survie, et apparemment pas comprendre Israel", a declare la romanciere britannique Hilary Mantel, dont le tome 2 de "Dans l'ombre des Tudors" vient d'etre publie en hebreu (iviou et hagoufot) - les deux tomes ont ete recompenses par le "Booker Prize Fiction", et ont fait d'Hilary Mantel la premiere femme a le recevoir deux fois.

 

"Il est vrai que le conflit israelo-palestinien attire beaucoup d'attention en Angleterre", continue Hilary Mantel, "Israel est un petit pays avec tellement d'espoir et de peur, d'histoire et de richesse geographique, ce n'est pas etre paranoiaque que de penser qu'Israel est destinee a quelque chose de grandiose a tous les niveaux. Peut-etre que cela vient de la, mais je suis certaine que l'occident ne comprend pas bien les forces qui agissent contre Israel, et l'etendue de l'antisemitisme dans le monde".

 

"הביאו את הגופות". ספרה של הילרי מנטל ()

 

On note que ces dernieres annees l'Angleterre est tres occupee avec notre conflit. Des universitaires boycottent, des artistes les rejoignent, et malgre tout il y en a qui signent des petitions contre le boycott, comme s'il n'y avait rien d'autre de plus important (comme Daesh par exemple) pour les britanniques, et pour cette raison il est difficile aujourd'hui d'etre ecrivain britannique sans avoir d'avis.

 

"J'ai vecu en Afrique du sud a la fin du regne de l'apartheid, et mon experience la-bas m'a convaincue que le boycott culturel est une mauvaise idee", a declare Hilary Mantel, "le boycott est quelque chose qui finalement agit contre celui qui le pratique, et fait echouer l'idee premiere, meme si l'intention est bonne. Les gens de culture parlent entre eux, ils echangent et etudient des idees, c'est comme ca que cela doit etre. Pour cette raison, a mes yeux, le boycott est tres enfantin. Sommes nous a la maternelle ?"

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Opinion

Partager cet article

Repost 0