Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le taux de natalite en Israel est le plus haut des pays en voie de developpement. Si le pays continue a encourager cela, en 2059 on atteindra la densite de population du Bangladesh.

 

צילום: רענן כהן

 

L'agence d'informations Reuters a revele vendredi dernier des donnees annoncant une future surpopulation en Israel, et elle a propose des moyens pour eviter cela et diminuer le taux de natalite. Israel est le pays ou le taux moyen d'enfants pour une femme est le plus eleve des pays developpes, et ce taux est de 3 enfants par femme, soit deux fois celui des pays industrialises de l'OCDE.

 

Suite a l'Alyah massive, principalement de l'ex URSS, et l'encouragement national a faire des enfants, le nombre de juifs en Israel a double ces 25 dernieres annees. Dans le futur, selon Reuters, la population en Israel pourrait atteindre les 15,6 millions jusqu'en 2059, voir meme 20,6 millions. Si cela s'avere vrai il n'y aura plus assez de place en Israel.

 

"Israel est en route vers une catastrophe ecologique et sociale, ainsi qu'une grave degradation de la qualite de vie, car la densite de la population augmentant elle devient plus violente, comprimante, et le confort de vie diminue - sans laisser aucune place aux animaux, seulement aux hommes", a declare a l'agence Reuters le professeur Alon Tal - qui travaille pour l'institut de recherche du desert de l'universite Ben Gourion et est un des leaders de la lutte pour l'environnement.

 

Les donnees actuelles parlent de 352 personnes par kilometre carre - alors qu'en 1990 il etait question de 215 - et selon l'institut des statistiques de la CBS ce taux s'elevera entre 501 et 880 personnes par metre carre en 2059. Sans les terres du Negev, celles qui ne sont pas encore occupes a aujourd'hui, la densite de la population atteindrait les 980 personnes par kilomtre carre, taux proche de celui du Bangladesh. "Notre role n'est pas de prophetiser une catastrophe mais de voir le bout de la falaise vers lequel nous nous approchons, et cela est vraiment comme ca si nous ne changeons pas notre comportement", a declare le demographe de la CBS, Ari Paltiel.

 

Le probleme le plus grave, selon les militants sociaux, c'est qu'il n'y a aucune prise de conscience nationale de ce probleme. Au contraire, la politique gouvernementale est d'encourager encore la natalite. Les raisons proviennent des commandements divins "Croissez et mulitipliez, remplissez la Terre", du traumatisme de la Shoah, et bien sur de la crainte demographique des juifs de devenir une minorite en Israel au milieu des arabes.

 

"D'un point de vue historique, la politique de natalite d'Israel a ete formee par rapport a l'histoire de la peur du changement demographique face aux arabes, qui a ete alimentee par les propos des politiciens", a declare Alon Tal.

 

Sur les terres d'Israel et de la "Palestine" (s'il faut ici faire une comparaison pour comprendre la demographie), le nombre de juifs et de palestiniens est identique et s'eleve a environ 6,3 millions. Dans le cas des palestiniens, il y en a 1,75 millions qui ont la nationalite israelienne, et 4,55 millions qui vivent dans la bande de Gaza, en Judee-Samarie et a Jerusalem-est. Un demi-million de juifs vivent en Judee-Samarie.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :