Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Des chercheurs israeliens pretendent que la plante appelee "כְּתֵלָה חֲרִיפָה" (ktela harifa ou Chiliadenus iphionoides) peut aider a baisser le taux de sucre dans le sang. Les chercheurs travaillent sur l'analyse des capacites medicinales de cette plante et le developpement d'un medicament destine au grand public.

 

צילום: Eitan f

 

Revolution dans le traitement du diabete : selon une etude presentee aujourd'hui a l'universite d'Ariel, la plante appelee "Ktela harifa", qui est tres presente en Israel et dans les pays voisins, est tres efficace pour le traitement du diabete. Les chercheurs de l'universite d'Ariel se consacrent ces jours-ci a l'analyse des capacites medicinales de cette plante et ce afin de developper un medicament qui serait distribuer aux malades.

 

Cette etude a ete presentee par le docteur Yonathan Gurlik, du centre de recherche et de developpement de Judee, dans le cadre d'une conference des recherches menees en Judee et Samarie. Selon Gurlik, de nombreuses plantes sont utilisees de maniere traditionnelle dans le traitement du diabete, mais peu d'entre-elles ont ete developpees et adaptees a la culture de maniere efficace. Une de ces plantes sauvages est la "Ktela harifa", un petit buisson israelien dont on se sert de maniere traditionnelle pour soigner ce probleme.

 

Le potentel therapeutique de la "Ktela harifa" a deja ete prouve dans des modeles multicellulaires et sur les animaux. Des etudes ont deja demontre que les extraits de "Ktela harifa" augmentent l'integration du glucose dans les cellules musculaires et graisseuses tout en faisant baisser le taux de sucre dans le sang. Afin de trouver la maniere la plus efficace d'extraire de cette plante sa capacite therapeutique il en a ete collecte plusieurs exemplaires a travers le pays et il en a ete controle l'action antidiabetique. Au cours de cette etude les chercheurs "stressent" la plante en imitant les conditions dans lesquelles elle pousse dans la nature, et ce afin de lui faire produire l'extrait de matiere qui permettrait de soigner les diabetiques.

 

En faisant pousser des plantes therapeutiques sauvages il y a toujours la crainte d'en voir diminuer les activites biologiques (dans le cas present la capacite antidiabetique de la plante) obtenues dans des conditions naturelles. Afin d'eviter cela les chercheurs doivent imiter au mieux les conditions qui regnent dans la nature, celles qui preservent de maniere elevee les actions biologiques et permettent a la plante de secreter sa matiere medicinale. Les chercheurs se servent de catalyseurs naturels - d'origine vivante comme un insecte ou un champignon - et de catalyseurs abiotiques qui ne se trouvent pas dans la nature - d'origine non vivante comme la chaleur ou le manque d'eau. Cela entraine une reaction au stress de la part des plantes.

 

La reaction au stress de la "Ktela harifa" devrait encourager son action biologique contre le diabete. La definition de conditions de culture "stressantes" aidera au developpement a grande echelle de la "Ktela harifa" en tant que traitement du diabete dans le futur, mais aussi au develeppement d'autres plantes therapeutiques qui ne poussaient jusqu'a la que de maniere sauvage.

 

La conference des etudes de Judee-Samarie est une conference multidisciplinaire ou sont presentees des etudes dans differentes disciplines mais liees a la region de la Judee et de la Samarie, mais aussi de la vallee du Jourdain - elle est organisee par le secteur de recherche et developpement de la Samarie et de la vallee du Jourdain.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

 

PS : 285 millions de personnes etaient atteintes du diabete dans le monde en 2010, soit 6,6% de la population adulte mondiale - selon la Federation Internationale du Diabete. Celle-ci qualifie le phenomene de veritable pandemie car la progression est considerable : ainsi, selon l'OMS, d'ici a 2030 il y aura 438 millions de diabetiques dans le monde.

4 millions de personnes sont mortes des suites du diabete en 2010, soit 6,8% de la mortalite mondiale. (http://www.afd.asso.fr/diabete/chiffres-monde).

 

Bon courage a ceux qui boycottent Israel.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :