Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Ce shabbat a ete le premier jour du printemps, et c'est la que ce finissent les bonnes nouvelles. Parce que la Kinneret se desseche et qu'il vaut mieux etre inquiet pour son avenir. Le niveau de la Kinneret n'a monte qu'un tout petit peu cet hiver, la quantite de precipitations dans le nord d'Israel a ete en baisse - et tout cela pourrait porter atteinte a la qualite de notre eau potable.

 

ברק פוגע בכינרת (תמונות גולשים , אלכס קיפניס)

 

Le printemps a commence officiellement ce shabbat, mais la Kinneret n'a pas ete rassasiee cet hiver et son niveau n'a recu qu'un apport de 90 centimetres - un peu plus que la moitie de la moyenne annuelle. "Je ressens depuis plusieurs annees qu'il y a une baisse des precipitations ici", a explique Yuval Lufen, sculpteur age de 72 ans, assis a quelques metres de ce lac si important pour lui dans son atelier de sculptures du kibboutz Ginosar. "A une epoque il tombait plus de pluie dans le nord, et aujourd'hui on dirait que cette pluie a deviee vers le centre et le sud".

 

Quand en 1986 la Kinneret est descendue a un niveau sans precedent, de nombreux touristes venus des Etats-Unis et d'Europe sont venus voir cette decouverte historique qui a eblouies Lufen et ses freres : l'epave d'un antique bateau decouverte sur le sol de la Kinneret. L'autorite israelienne chargee des antiquites avait alors estime que l'origine de ce bateau remontait a -50 ou -70 ans selon le calendrier gregorien. A cette epoque il avait ete surnomme "le bateau de Jesus" et est toujours expose au musee "Beit Ygal Alon" situe dans le kibboutz Ginosar. "Les touristes nous avaient declare alors : preservez votre Kinneret. Pour nous aussi c'est un lac extraordinaire, mais a cause du pompage exagere effectue par les autorites il finira sale et il se dessechera presque completement", se souvient Lufen. "J'ai entendu ces histoires plus d'une fois et je me suis dit 'c'est tout, la Kinneret est en faillite'".

 

A cette meme epoque Lufen a taille un totem en bois sur lequel il a ecrit des benedictions pour la pluie et a dessine le personnage de Honi hama'agal (Honi "le traceur de cercles). Il l'a place sur les cotes du kibboutz dans l'espoir d'un salut, et il a du le rapprocher de plus en plus du bord du lac qui n'a fait que de retrecir depuis.

 

 

Malgre tout, le totem de Lufen n'a pas aide a reduire les periodes de secheresse et il y a quelques annees il a meme sculpte "Le poisson", sculpture qu'il a place a cote de Kfar Nahum qui se trouve au nord de la Kinneret. Lorsqu'il a vu que meme cela ne suffisait pas a ouvrir le ciel il y a ajoute l'ecriture suivante " "fait tomber la pluie" - mais apparemment meme cela n'a pas suffit. "Il y a quelques annees j'ai ecrit un article dans lequel je disais que je sentais que quelque chose se passe et que quelque chose a change. Que les quantites de pluie qui tombaient ici ne sont plus les memes qu'aujourd'hui".

 

Les impressions du sculpteur ont ete confirmees cette semaine lors d'une conference de scientifiques charges de la "gestion des reserves des eaux naturelles et de l'environnement" qui a eu lieu a l'universite ouverte de Tel Hai. Le docteur Doron Markel, directeur du domaine de la Kinneret pour les autorites chargees de l'eau, a presente des donnees selon lesquelles ces dernieres dizaines d'annees les quantites de pluie ont commence a diminuer de maniere importante dans le nord-est d'Israel, la ou sont concentrees les affluents de la Kinneret. Selon lui, ce processus effrayant menace meme de porter atteinte a la qualite de notre eau potable.

 

Selon les donnees qu'il a presente, jusqu'en 1980 les pluies de l'hiver apportaient une quantite de 1500 millions de metres cubes d'eau en moyenne, et de cette quantite la Kinneret recevait 550 millions de metres cubes. Depuis ces precipitations n'ont fait que diminuer, et ces dernieres annees la Kinneret ne recoit plus que 300 a 370 millions de metres cubes. Le docteur Markel a encore ajoute que les modeles climatiques sur lesquels les autorites chargees de l'eau se basent pour les annees a venir, montrent que la quantite de pluie continuera de baisser dans le nord-est d'Israel a un rythme de moins 2 millions de metres cubes par an en moyenne, et peut-etre meme plus encore. Selon ces modeles, les autorites chargees de l'eau s'attendent a une baisse n'amenant plus que 240 millions de metres cubes par an, et ce dans les 40 annees a venir. L'hiver dernier il n'a ete releve que 220 millions de metres cubes, et ce malgre que dans le reste du pays il a ete ressenti de nombreuses precipitations.

 

"Les quantites de precipitations dans cette region baisseront de facon plus importante que dans le reste du pays", a explique le docteur Baruch ziv, chercheur climaticien de l'universite ouverte. "La raison a cela vient de l'oscillation nord-atlantique qui montre une tendance des vents forts d'ouest a dominer la zone nord de l'ocean Atlantique. Il s'avere que ce phenomene a une influence sur notre region : ces vents sont plus proches de nous qu'ils ne devraient l'etre selon leur circuit normal, et cela est mauvais pour le nord d'Israel et meilleur pour le sud. Un des evenements les plus importants qui nous montre cette consequence c'est quand une neige importante est tombee l'annee derniere en Judee-Samarie, alors que dans le meme temps les quantites de pluie et de neige tombees dans le nord du Golan etaient moins importantes". 

 

Le non renouvellement de l'eau va nuire a sa qualite

 

Le professeur Moshe Gofen (du centre de connaissance de Galilee), qui etudie la Kinneret et la vallee de la Houla depuis plus de 40 ans et fut par le passe le responsble du laboratoire de recherche sur la Kinneret, a raconte que le non renouvellement de l'eau de la Kinneret pose un gros probleme en soi, et que cela va nuire a sa qualite. "L'entree de nouvelle eau dans le lac va encore diminuer a cause de la diminution des precipitations dans la region, et le non renouvellement de l'eau va engendrer une augmentation des substances organiques dans l'eau, ce qui va va nuire a sa qualite", a-t-il explique. Malgre tout, il est important de signaler qu'Israel n'aura aucun probleme en eau potable grace a ses usines de desalinisation qui apportent deja 50% des quantites d'eau necessaires aux foyers.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0