Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Voici comment a Jerusalem on a epuise la nouvelle ennemie europeenne : malgre la colere qui a suivi la reconnaissance par la Suede de l'etat palestinien, la ministre suedoise des affaires etrangeres a insiste pour effectuer une visite en Eretz. Il lui a ete signifie qu'elle ne rencontrerait aucun dirigeant de l'Etat d'Israel et qu'elle n'aurait pas non plus droit a une visite d'Etat.

 

ראש בראש: השר ליברמן והשרה השבדית וולסטרום ()

Margot Wallstrom et Avigdor Liberman

 

Derriere les coulisses de la crise avec la Suede : en fin de semaine la ministre suedoise des affaires etrangeres, Margot Wallstrom, s'est lancee dans une violente critique sur la politique "tres agressive" du gouvernement de Jerusalem, et elle s'est plein de l'exageration d'Israel suite a la reconnaissance par la Suede de l'etat palestinien. Hier il a ete revele la realite qui se cache derriere cette colere.

 

Un haut responsable politique a explique que la ministre suedoise a du annuler sa visite programmee en Eretz suite aux difficultes imposees par Israel. Wallstrom avait prevu de participer a un evenement organise a la memoire de Raoul Wallenberg, et esperait aussi profiter cette opportunite pour se rendre en visite dans les zones sous le controle de l'Autorite Palestinienne.

 

Selon des responsables de Jerusalem, la ministre suedoise a tente d'imposer sa visite a Israel, et elle n'a pas compris les "insinuations" qui laissaient entendre qu'elle n'est actuellement pas une personnalite qui soit la bienvenue. Au debut Israel lui a annonce que ni le president de l'Etat, ni le premier ministre et ni le ministre des affaires etrangeres ne pourront la rencontrer. Par la suite il a ete explique aux suedois qu'ils n'auraient pas le droit non plus a une visite officielle d'Etat, et que pour cette raison elle devrait se contenter d'une visite privee. Quand Stockholm a demande qui allait assurer la securite de Margot Wallstrom, Jerusalem a repondu que les visiteurs etaient invites a presenter une demande pour arriver en Israel avec leur propre service de securite. Finalement, epuises, les suedois ont annonce que cette visite etait reculee, selon eux a cause de "contraintes d'agendas".

 

Lors d'une interview accordee en fin de semaine, la ministre suedoise a declare que son gouvernement soutient Israel, "mais qu'elle pense que la politique israelienne est tres agressive". Elle a precise que : "Israel continue de construire des colonies, detruit des batiments, et continue la colonisation qui humilie les palestiniens - choses qui rendent difficiles le processus de paix". Selon elle, la reaction politique d'Israel est hors de proportion. "La facon dont ils parlent de nous n'est pas acceptable", a declare la ministre, "cela n'enerve pas que nous, mais aussi les americains".

 

Un responsable politique de Jerusalem a declare que les propos de la ministre suedoise prouve "l'injustice et l'insincerite des cris pousses au ciel". Selon lui, "les suedois savaient tres bien que nous sommes en colere suite a leur decision. Apres cette decision, la premiere des choses pour la Suede, qui pretend etre un interlocuteur pour la paix, serait de faire une declaration forte dans un autre sens. Nous leur avions dit que meme apres que notre ambassadeur ait ete rappele puis renvoye a Stockholm la colere etait toujours presente. Il y a des limites a leur comportement".

 

"Qu'est-ce qu'ils pensaient, que nous allions deploye le tapis rouge a la la ministre suedoise des affaires etrangeres apres un tel comportement ? Les suedois n'ont pas compris nos insinuations, qu'actuellement nous ne voulons pas de cette visite, et surtout pas en periode electorale. Ils ont decide que cela ne leur convenait pas et ont insiste pour venir. Ils ont essaye de nous imposer cette visite. Pour nous il est clair qu'ils souhaitaient recueillir les fruits de leur decision face aux palestiniens".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

 
Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :