Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Des agriculteurs de tout le pays vont distribuer leurs recoltes gratuitement en signe de protestation contre les prix appliques sur les fruits et legumes dans les chaines de distribution alimentaire, qui les amenent a detruire une grande partie de leur production a cause de pertes economiques. "Alors qu'il y a tellement de pauvres, c'est tout juste un scandale".

 

חקלאים יחלקו עשר טון של פירות וירקות ערב חג החנוכה במחאה על אזלת ידו של משרד (יח"צ)

 

Mardi, le jour de l'allumage de la premiere bougie de Hanouka, des agriculteurs de tout le pays distribueront gratuitement dix tonnes de fruits et legumes a la maison "Achoti" de Tel Aviv - et cela en signe de protestation contre le ministere de l'agriculture qui laisse s'appliquer des prix eleves sur les produits de l'agriculture dans les chaines de distribution, ce qui amene les agriculteurs a subir de lourdes pertes economiques.

 

Cela fait deja plusieurs mois que les agriculteurs israeliens protestent contre le comportement des rois de la distribution et les grandes chaines de distribution alimentaire, qui maintiennent un un ecart de prix tres importants entre le prix d'achat des fruits et legumes et le prix de vente que les consommateurs doivent payer. Selon les agriculteurs, a un moment donne les distributeurs arretent d'acheter les produits agricoles et demandent aux agriculteurs de cesser leur livraisons. Ainsi, toujours selon les agriculteurs, les distributeurs maintiennent des prix eleves sur les fruits et legumes et laissent aux agriculteurs un surplus important de recolte qu'ils doivent detruire. Les agriculteurs ont essaye de mener des negociations avec les distributeurs et les grandes chaines de distribution mais sans succes.

 

Barak Omega, agriculteur de la localite de Paran dans l'Arava et l'un des initiateurs de la "Protestation des poivrons" qui a debute au mois de mai derniere, a appele les elus a changer leur politique, a l'approche des elections, et a agir pour leurs electeurs. "Nous nous adressons aux elus, il est temps de creer un systeme de vente qui s'appuie sur des vrais prix de marche", a declare Barak Omega, "nous nous adresserons a toutes les parties qui participeront aux elections afin qu'elles s'engagent a changer cette pratique honteuse".

 

חקלאים יחלקו עשר טון של פירות וירקות ערב חג החנוכה במחאה על אזלת ידו של משרד (יח"צ)

 

Rien qu'au mois de septembre les agriculteurs ont du detruire des milliers de tonnes de pommes de terre parce que les prix qui leurs etaient proposes ne couvraient meme pas les couts d'irrigation, alors que dans le meme temps les prix dans les rayons etaient de 6 shekels le kilo. Depuis les agriculteurs ont decide de ne plus se taire , ils traversent le pays et distribuent leur production agricole a cote des supermarches afin d'amener a un changement grace a l'aide des citoyens.

 

"Nous avons commence a prendre nos produits et a les distribuer aux associations", continue Omega, "nous sommes finalement arrives aux magasins des chaines de distribution comme Mega boul et Rami Levy, et nous avons distribue la-bas nos legumes gratuitement. J'ai meme recu une amende pour colportage alors que je n'ai rien vendu. Nous avons constate une vague importante de gens qui s'identifient a notre protestation - ils ne comprennent pas comment des agriculteurs doivent detruire de la nourriture. Il y a une main qui permet a ces choses la de se passer". Selon lui, chaque jour des citoyens envoient des photos de prix gonfles sur les fruits et legumes a l'union des agriculteurs qui les publie sur sa page Facebook. "Le public commence a s'unir aux agriculteurs. Le but de cette protestation est de mettre en lumiere cette pratique".

 

Shuli Keshet, qui dirige l'organisation "Achoti - pour les femmes en Israel" et qui soutient ce mouvement de protestation, a declare que "c'est un scandale, nous allons mettre fin a ce capitalisme ecoeurant". Selon elle, "c'est tout simplement inconcevable qu'alors qu'il y a tellement de pauvres et de pauvrete en Israel, alors que des familles ont du mal a joindre les deux bouts et dont le frigo est vide, que des agriculteurs doivent detruire de la nourriture". Toujours selon elle, "avec les agriculteurs nous allons distribuer gratuitement, a chaque personne de la region centre, des fruits et des legumes. Nous appelons a venir nous voir chaque personne qui souhaite en recevoir. Cette action est importante et nous la soutiendront jusqu'a ce que cette politique s'arrete".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

 

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :