Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'Arabie saoudite a un compte important a regler avec l'Iran et la Russie suite a l'aide apportee au pouvoir d'Assad - un soutien qui a coute au monde arabe la vie de 200 000 ames, qui a permis le renforcement du monde chiite et du terrorisme sunnite (voir l'importance de l'Etat Islamique). Pour toutes ces raisons la decision de Riyad de faire baisser le prix du petrole n'est pas economique mais politique. Et qu'elles sont les consequences pour Israel ?

 

סעודיה מונעת את העלאת מחיר הנפט, איראן מפסידה מיליונים. המלך עבדאללה ורוחאני (צילום: רויטרס)

 

Le prix du baril de petrole est descendu a un niveau exceptionnellement bas, meme si les membres de l'OPEP s'y opposent. La Jordanie et l'Egypte achetent du gaz a Israel, malgre l'opposition de nombreux autres secteurs. Quelles sont les vraies raisons a tout ca ? Et qu'elle ssont les consequences pour Israel ?

 

La guerre du petrole

 

Suite a la baisse du petrole l'Arabie saoudite et les pays du golfe perdent ces derniers jours des millions de dollars. Lors de la derniere conference de l'OPE l'Arabie saoudite, leader de cette organisation, a empeche la hausse du prix du baril exigee par les autres membres. Les economistes expliquent qu'ainsi l'Arabie saoudite tente de porter atteinte aux revenus des producteurs de petrole concurrents du marche, en particulier ceux des Etats-Unis. Mais cette raison ne correspond pas aux liens tres serres qui existent entre ce pays arabe et les americains - liens economiques, securitaires et politiques.

 

Ceux qui beneficient de cette baisse des prix sont les pays europeens, le Japon, la Turquie et Israel. Comme il n'y a aucune raison de suspecter l'Arabie saoudite de mener une politique anti-americaine ou pro-israelienne, il ne reste que la possibilite que le but de cette baisse de prix soit destine a porter atteinte principalement a l'Iran et a la russie. Environ la moitie des revenus de la Russie, et pas moins de 70% des revenus de l'Iran proviennent de l'exportation de petrole et de gaz. Une baisse aussi drastique du prix du petrole, de 110 dollars le baril en juin a moins de 60 dollars cette semaine, va entrainer ces deux pays dans une crise economique importante.

 

התמיכה באסד הכעיסה את הסעודים. פוטין (צילום: רויטרס)

 

L'Arabie saoudite a un compte important a regler avec l'Iran et la Russie suite a l'aide apportee au pouvoir d'Assad - un soutien qui a coute au monde arabe la vie de 200 000 ames, qui a permis le renforcement du monde chiite et du terrorisme sunnite. L'Arabie soudite est menacee actuellement au sud par le terrorisme chiite des houthis, au nord par le terrorisme sunnite de l'EI, et a l'est par le menace la plus importante de toute que represente l'Iran.

 

La decision de l'Arabie saoudite de baisser le prix du petrole n'est donc pas economique mais belle et bien politique. Pour memoire, l'Arabie saoudite avait deja utilise l'arme du petrole contre le pouvoir de Saddam Hussein en 1990, geste qui avait amene a l'invasion du Koweit par l'Irak. L'initiative actuelle de l'Arabie saoudite contre l'Iran pourrait etre une arme efficace pour affaiblir le pouvoir des ayatollahs, et meme pour ralentir le programme nucleaire iranien, qui menace l'Arabie saoudite et Israel de la meme maniere. Des responsables iraniens ont accuse l'Arabie saoudite de mener contre elle une politique sioniste, et dans le journal des "Gardiens de la revolution" il a meme ete publie une caricature ou l'on voit les dirigeants saoudiens avec un drapeau d'Israel en fond.

 

 (צילום: EPA)

 

La guerre du petrole menee par l'Arabie saoudite est a aujourd'hui tres efficace pour affaiblir le pouvoir iranien, peut-etre meme plus que les sanctions decretees par les Etats-Unis. Tres souvent, derriere l'economie se tiennent des interets politiques, et derriere la politique il y a meme des moteurs religieux. Le petrole est une arme tres puissante en terre d'islam dans la guerre entre les chiites et les sunnites, et meme dans la lutte contre l'EI qui recoit une partie de son financement grace au champs de petrole dont il a pris le controle.

 

Maintenant le gazoduc fonctionne en sens inverse

 

Ces derniers mois l'Egypte et la Jordanie ont signe des accords a long terme avec Israel pour l'importation de gaz. Meme si dans le monde arabes l'Algerie et le Qatar sont les pays les plus riches en gaz, la distance geographique fait monter les prix de l'importation de gaz jusqu'a notre region. Les accords signes par l'Egypte et la Jordanie leur font economiser la majorite de ces frais de transport.

 

הירדנים קונים גז מישראל למורת רוחם של האיסלאמים. המלך עבדאללה ונתניהו (צילום: קובי גדעון, לע"מ)

 

Ndlr : les achats de gaz qu'effectuent l'Egypte et la Jordanie aupres d'Israel soulevent bien entendu de nombreuses critiques au sein du monde politique et de la population de ces deux pays arabes. Bien entendu que ce gaz est le fruit de "l'occupation sioniste" et que l'Egypte et la Jordanie "vendent l'honneur arabe pour du gaz israelien", le refrain est connu, mais comme le dit le ministre jordanien de l'energie :

 

"La Jordanie a le droit d'importer du gaz d'Israel parce que meme l'Autorite Palestinienne et l'Egypte el font".

 

משבר האנרגיה הפך את מצרים מיצואנית ליבואנית גז. א-סיסי (צילום: AP)

 

Les accords sur le gaz ouvrent un nouvel horizon economique en offrant une legitimite a d'autres accords, secrets ou non, entre Israel et le monde arabe. Le boycott arabe contre Israel a commence a fondre dans les annees 90 avec le debut du processus d'Oslo. Avec son entree au sein de l'OMC en 2005 l'Arabie saoudite s'est engagee a en suivre les regles et a ainsi officiellement renoncee au boycott economique envers Israel. La meme annee le Barhein avait aussi declare son renoncement a boycotter Israel.

 

Israel beneficie grandement de l'augmentation de la pression mise sur l'Iran ainsi que des accords actuels sur le gaz. Par le passe le gazoduc passait de l'Irak a Haifa (1935-1948), aujourd'hui il passe de Haifa a la Jordanie et l'Egypte, et demain ?

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

 

Tag(s) : #Actu

Partager cet article

Repost 0