Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Un rapport, publie par le service mere-enfant du ministere de la sante, revele que les raisons principales de mortalite infantile importante dans la population arabe sont liees a des malformations et des maladies genetiques dues a des mariages entre proches et un manque d'arret de grossesses dans ces cas-la. Ce rapport montre encore : la mortalite infantile est plus que doublee quand il s'agit de jeunes meres ou de femmes d'un certain age, par rapport aux femmes de 30 ans.

 

 

Malformations et maladies genetiques, prematurite et mort pendant le sommeil : voila les raisons principales de la mortalite infantile aupres de la population arabe, qui est 2,5 fois plus elevee que chez les bebes juifs. Pendant que le taux de mortalite infantile dans la population juive s'eleve a 2,6 pour 1000 naissances, celui constate aupres de la population arabe est de 6,4 pour 1000. Ces donnees inquietantes sont contenues dans le rapport publie jeudi dernier par le ministere de la sante.

 

Selon ces donnees, qui concernent l'annee 2011, en tout 3,5 bebes pour 1000 naissances de bebes vivants meurent en Israel avant d'avoir atteint l'age d'un an. Dans la population juive la mortalite infantile se trouve en baisse constante comparee a l'annee 2008 ou ce taux s'elevait a 2,9. Dans la population arabe, pour autant, il a ete enregistre en 2009 une augmentation de cette mortalite avec 7,3 bebes morts pour 1000 naissances, alors qu'en 2008 ce taux s'elevait a 6,5. Il faut pourtant specifier que depuis ce taux est de nouveau en baisse.

 

La mortalite la plus imortante se trouve dans la region sud : 3,7 pour 1000 naissance aupres de la population juive et 11,4 dans de la population arabe. Dans le sud on retrouve aussi l'ecart le plus important entre les juifs et les arabes avec un taux de 3,1 - alors que l'ecart le moins important se trouve dans la region du nord et se trouve a 1,6 : 3 pour 1000 bebes chez les juifs et 4,9 pour 1000 bebes chez les arabes.

 

Chez les bebes juifs, 54% des cas de mortalite infantile sont dus a des naissances de prematures, 26% suite a des malformations et des maladies genetiques, 7% a des morts pendant le sommeil et le reste des deces sont lies a des motifs differents comme les infections, le cancer, les complications liees a l'accouchement et autres. Chez les bebes arabes les raisons principales de mortalite sont liees a des malformations et des maladies genetiques, responsables de 44% des cas de mort infantile. Pour les autres raisons : la prematurite pour 37%, la mort pendant le sommeil 6% et le reste des deces sont lies a d'autres causes.

 

2,9 fois plus de risque de mortalite infantile chez les jeunes meres

 

Et qui presente le plus de risques ? Les bebes nes de jeunes meres ou de meres plus agees ? La mortalite des enfants dont les meres sont agees de moins de 20 ans est 2,9 fois plus elevee que celle des enfants dont les meres ont entre 30 a 34 ans. Chez les femmes agees de plus de 45 ans le risque s'eleve a 2,43.

 

Le poids du bebe joue aussi sur la mortalite : pour ceux qui pesent moins d'un kilo la mortalite atteint jusqu'a 410,8 pour 1000 alors que ce taux est de 1,4 pour les bebes qui pesent plus de 2,5 kilos. Le poids d'un bebe resulte de sa prematurite ainsi que de la semaine de grossesse ou il ne, et la mortalite des bebes nes a la 30eme semaine de grossesse, par exemple, est de 48,8 pour 1000, et est bien plus elevee que chez les bebes nes a la 37eme semaine de grossesse ou le taux se situe a 2,6 pour 1000. Un autre risque de mortalite infantile se trouve dans les cas de grossesses multiples : 13,7 pour 1000, compare aux grossesse avec un seul bebe ou le taux descend a 3 pour 1000.

 

Selon ce rapport du ministere de la sante, la reduction de cet ecart est une mission prioritaire. Le taux important de malformations et de maladies genetiques vient du fait de mariages entre proches, et du fait que chez les arabes on a moins recours aux interruptions de grossesse dans les cas de malformations et de maladies genetiques. L'age des meres est aussi plus jeune dans la population arabe, ce qui entraine aussi plus de complications que chez les meres juives.

 

"Nous avons un programme d'implication aupres de la population bedouine dans le cadre duquel nous faisons des controles afin d'eviter les maladies hereditaires, tentons d'ameliorer l'alimentation et d'apporter un meilleur traitement des prematures", a declare le professeur Itamar Gruto, qui dirige les services de sante publique du ministere de la sante. "Nous incitons cette population arabe a prendre de l'acide folique, qui aide a la baisse des malformations de naissance du systeme nerveux central, et a Rahat nous financons et stockons de l'acide folique dans les boulangeries. Ces dernieres annees des vaccins ont ete integres dans le panier de sante et la reponse de la population arabes est tres elevee, a tel point que nous pensons que le taux de mortalite infantile de cette population va baisser".

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0