Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Des scientifiques israeliens se sont rendus en Afrique, ont pris des echantillons de sang d'habitants qui ont survecu au virus ebola et en ont extrait des anticorps actifs contre la maladie. A partir de ces anticoprs il a ete cree un medicament, et bientot il sera teste sur des animaux. Cette recherche est consideree comme etant une des prometteuses dans ce domaine.

 

Victoria Yavelsky et Leslie Lobel

 

Alors que le monde medical cherche dans l'urgence un medicament et un vaccin contre le virus ebola, il semblerait que des chercheurs israeliens de l'universite Ben Gourion du negev sont arrives a des resultats impressionnants dans ce domaine.

 

Le docteur Leslie Lobel, du service de microbiologie, d'hematologie et de genetique de l'universite Ben Gourion etudie cette maladie depuis une decennie avec sa collegue, le docteur Victoria Yavelsky. "Nous nous sommes rendus en Afrique et nous avons trouve un groupe important de personnes qui ont gueri du virs ebola et qui ont survecu".

 

Les chercheurs ont pris des cellules du sang de ceux qui ont reussi a fabriquer des anticoprs. "Maintenant nous esperons faire de ces anticorps un cocktail contre la maladie", a declare le docteur Lobel, "et a commence prochainement des tests sur des animaux 

 

Il y a eu des publications sur des tests d'un medicament developpe par les americains et qui a ete administre a des gens qui avaient ete infectes. Quelle est la difference avec ce que vous etes en train de developper ?

"Les americains injectent des anticorps qui ont ete fabriques par des souris infectees par le virus. Ces anticorps font le menage et conviennent aux hommes. Notre recherche est sensiblement differente parce que les anticorps avec lesquels nous travaillons ont ete pris a partir su sang que nous avons preleve sur des malades qui ont survecu a la maladie".

 

Quels sont les autres directions de recherches actuelles dans le monde ?

"Il y a des tests qui sont faits pour developper des medicaments qui touchent directement le virus, mais ces tests sont pour l'heure sans reussite. Il y a aussi un vaccin contre l'ebola qui a ete developpe et qui marche sur les singes, mais le probleme est qu'il faut administrer ce vaccin un mois avant d'etre infecte, il ne regle en rien le probleme actuel".

 

Alors il semblerait que votre recherche soit actuellement la plus prometteuse ?

"Avec toute modestie je pense que oui. Nos anticorps pourraient neutraliser le virus chez les malades atteints par la maladie et meme vacciner les autres personnes. Une personne vaccinee serait protegee pendant un a deux mois".

 

Alors sur le principe, il est possible de prendre votre vaccin une fois par mois et d'etre protege ?

"Oui, les chercheurs americains qui ont entendu parler de notre travail ont compris que nous avions de l'or entre les mains. Suite a cela ils ont decide de collaborer au financement de nos recherches".

 

ד"ר לסלי לובל נוטל דגימות דם מאפריקאים שהחלימו מאבולה ()

 

Dans le meme temps, l'OMS a annonce hier que l'epidemie d'ebola actuelle est la plus meurtriere jamais connue : le nombre de morts a depasse le nombre de 1000 et a meme atteint les 1013 victimes. Le nombre de malades contamines est deja superieur a 1850 - et ils se trouvent principalement en Guinee, au Liberia, au Sierra Leone et au Nigeria.

 

Hier le pretre espagnol, Miguel Pajares, contamine par le virus ebola est decede apres avoir ete hospitalise au Liberia et rapatrie en Espagne. Le pretre avait ete soigne a l'aide d'un serum experimental developpe aux Etats-Unis - le meme qui a ete administre a deux civils americains contamines eux aussi par le virus et rapatries aux Etats-Unis.

 

Meme si l'etat des deux americains s'est ameliore apres l'administration de ce traitement experimental, ce dernier n'a pas reussi a sauver le pretre espagnol, qui est devenu le premier europeen a mourir de ce virus.

 

L'OMS a annonce hier qu'il n'y a aucun probleme moral a administre un traitement experimental aux malades atteints par le virus ebola - en parlant des traitements qui n'ont pas encore prouve leur efficacite et leur securite.

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

 
Tag(s) : #Israel

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :